Page:Ronsard - Les Amours, 1553.djvu/208

Cette page n’a pas encore été corrigée


Une diverse amoureuse langueur,
Sans se meurir dans mon ame verdoie :
Dedans mes yeus une fontaine ondoie,
Un Montgibel s'enflame dans mon coeur.

L'un de son feu, l'autre de sa liqueur,
Ore me gele, & ore me foudroie,
Et l'un & l'autre à son tour me guerroie,
Sans que l'un soit dessus l'autre vainqueur.

Fais, Amour, fai qu'un des deus ait la place,
Ou le seul feu, ou bien la seule glace,
Et par l'un d'eus mets fin à ce debat :

J'ai, seigneur, j'ai, j'ai de mourir envie,
Mais deus venins n'etouffent la vie,
Tandis que l'un à l'autre se combat.

MVRET. ' _ m Jiurj'a.)ll fe dit en" fort «tangemêntvidmen: .

té,aianc touiours les ycu: en eau',& le cœurcn faim: . def‍ire n’auoir que l’vn ou l'aurre,af‍in de pouuoir mol v w

n“ r. Sa»: f‍i mir.) Merafote prinfe des fruits. mi - Man:gibel,)Montaigne de Sicile nommée par les vieqç _ Latins .45:M.Voi le liurer,que Virgile en afaiçf‍ln ‘ leu: 7min:.)Et cette f‍in , B: prd'que tout ce Smetef‍llp femblable a vn d'un ltaliê nomméAnwnio Franccfèo 5‘. _ Rinieri,qui eft tel, v ‘

Jmormnd' e}: ' enträ' l min ifmu Laf‍lamme e‘ I gicle in 1m medtf‍ino Inca? Nrferôf‍i confm ilgbiam'o 41 fou, ‘ Nelaf‍iamma dalgulpwmho e‘

Fer. du»! "nmcb’almio morfaum Fra du: mumriww non «de vn [1m

Mi;

I_ _ .‘l l - A :41... «A‘S

n'a)” n.“