Page:Rolland - La Révolte des machines.djvu/21

Cette page a été validée par deux contributeurs.


oppose l’obscurantisme du passé. Il refait, à sa façon, l’histoire de l’Humanité, — s’apitoyant lourdement sur nos ancêtres ignorants, qui peinaient pour accomplir les actes les plus simples. Le Président manifeste pour la vie pastorale d’antan une ironie écrasante.

Moments principaux du Discours, à projeter en images caricaturales, et précisés par les phrases suivantes également projetées sur l’écran :

1. L’HUMANITÉ, MESSIEURS, A ATTEINT LE FAÎTE DE LUMIÈRE…

Rolland - La Révolte des machines, illustration page 15.png

2. APRÈS QUATRE-VINGTS SIÈCLES D’UNE MONTÉE ÉPUISANTE, DES PROFONDEURS DE LA NUIT ET DE L’ABÎME…

3. QUEL CONTRASTE, MESSIEURS !… EN BAS, DE PAUVRES ÊTRES, MAL DÉGAGÉS

15