Page:Rolland - La Révolte des machines.djvu/15

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Rolland - La Révolte des machines, illustration page 09.png

(POINT DE VUE : D’une galerie du premier étage — du haut d’un grand escalier — d’où l’on domine l’ensemble du hall gigantesque et son peuple de machines. Un trottoir roulant monte par l’escalier, dont il occupe la partie médiane, et débouche sur la galerie. Ce trottoir, comme on le verra par la suite, fait le tour du hall, en montagnes russes, gravissant les galeries du premier étage, puis redescendant, en arcades. À l’autre extrémité du hall, il aboutit à une très vaste scène, — juste en face de la galerie du grand escalier. Sur cette scène aura lieu la cérémonie qui sera décrite plus loin.)

C’est le jour de l’inauguration officielle. L’armée des machines est en place, immobile.