Page:Roger-Milès - Catalogue de tableaux modernes de premier ordre, 1897.djvu/85

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


SISLEY (ALFRED)

108 — Le Bois en Avril.

A droite, au fond, dans un nid de verdure, les maisons du hameau dont on voit les toitures de tuiles, brunies par le temps.

A gauche, le bois aux frondaisons parfois rosées, le bois auquel la colline sert d'amphithéâtre.

Au milieu, au bas de la pente, un sentier étroit, tracé seulement par l'habitude des pas.

Signé en bas, à gauche, et daté : 1895.

Toile. Haut., 53 cent., larg., 73 cent.

SISLEY (ALFRED)

109 — Noyer dans la prairie de Thomery

(Après-midi d'Août).

Au-devant de l'horizon, que limite une ligne de bois touffus, les villages sur le bord de l'eau groupent leurs maisons blanches aux toits aigus.

Le long de la rivière, quelques pêcheurs : dans F herbe, deux enfants en train de jouer, et près d'eux, à gauche, un grand noyer, aux branches lourdes, qui dresse vers le ciel bleu ses frondaisons où le soleil met déjà des rouilles chaudes. Sur le tronc de l'arbre et sur le sol de la berge, courent de belles stries de lumière d'or.

Signé en bas, à gauche.

Toile. Haut., 57 cent.; larg., 71 cent.