Page:Roger-Milès - Catalogue de tableaux modernes de premier ordre, 1897.djvu/71

Cette page n’a pas encore été corrigée


MONET (CLAUDE) 81— L'Église de V ai@angei,ille. Au sommet de la falaise, l'église dresse son clocher, dont les ardoises grises brillent au soleil. Le versant de la falaise vient se heurter contre un pli de terrain, embroussaillé de ronces et d'églantiers, d'où surgissent deux pins aux panaches feuillus. A droite, dans une brume faite d'azur et de lumière, la mer semble bercer le ciel où le soleil se lève. Signé en bas, à droite, et daté : 1882. Exposition Claude Monet ( 188g). Toile. Haut., G5 cent. ; larg., 81 cent. MONET (CLAUDE) 82 — Les Glaçons. Frileuse sous la brise glaciale qui souffle, la nature refuse de se découvrir nettement; les choses sont enveloppées d'une brume diaphane, où la lumière se décompose, et fait jouer ses rayons comme des gemmes précieuses sur le tissu chatoyant d'un satin. L 'eau, qui s était immobilisée, vient de briser sa cuirasse. De place en place, la neige a laissé des floconnements ; le cours d eau qui charrie des glaçons désunis a reconquis les images qu'il avait oubliées : les nuages légers, les branches des arbres aux feuilles rouillées, les fougères poudrées à blanc, les bois, les collines même que l'on dirait envolées jusqu'au ciel ; et c'est un grand silence dans une saisissante mélancolie, que le soleil ne parvient pas à dissiper. Signé en bas, à droite, et daté : 1893. Toile. Haut., 65 cent.; larg., 1 mètre.