Page:Roger-Milès - Catalogue de tableaux modernes de premier ordre, 1897.djvu/62

Cette page n’a pas encore été corrigée


LEBOURG (ALBERT) 66 — Bas-Meudon, l'hiver. A droite de la berge en pente et couverte de neige émergent les arbres alignés, au tronc desquels le givre a mis des brode- ries diamantées ; le fleuve n'est pas enore pris : près de la berge, une barque, montée par deux mariniers, va s'en détacher, sans doute, pour aller gagner les chalands, dont le train remorqué est déjà engagé sous l'arche vaste du pont. ? A gauche, des buissons d'arbres sont indiqués, dans l'éther diaphane, ainsi qu'à l'horizon ; de l'autre côté du hameau aux toitures poudrées à blanc, les collines boisées qui montent vers le ciel, où le soleil d'hiver s'épanouit, le soleil des roses de Noël ! Signé en bas, à gauche, et daté : 189 Salon de 1893. Toile. Haut., 46 cent.; larg., 73 cent.