Page:Richard - Acadie, reconstitution d'un chapitre perdu de l'histoire d'Amérique, Tome I, 1916.djvu/262

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[ 230 ]

strong Escuyer Son Lieutenant Gouverneur et Commandant en Chef de cette Province ; aux habitants de Chignitou et dépendances qui auront signés le Serment de Fidélité au Roy George Second, Les articles cy dessous qu’ils m’ont demandé.

Sçavoir

1° Qu’ils seront exempts de prendre les armes contre qui que ce soit, tandis qu’ils seront sous la domination du Roy d’Angleterre.

2° Qu’ils seront libres de se retirer ou bon leur semblera, et qu’ils seront deschargés du séeing qu’ils auront fait aussitost qu’ils seront hors la Domination du Roy de La grande Bretagne.

3° Qu’ils auront Leur pleine et Entière Liberté de Leur Religion, et d’auoir des Prêtres catholiques appostoliques et Romaines [1]. »

Robert Wroth »

Le serment que Wroth proposa aux habitants des Mines et de Beaubassin ne différait donc pas sensiblement de celui qu’Armstrong avait fait prêter aux gens d’Annapolis : dans l’un et dans l’autre était contenue une clause exemptant les Acadiens de prendre les armes ; et le reste était simplement conforme aux stipulations du traité d’Utrecht ainsi qu’à la lettre de la reine Anne.

  1. Les deux doc. ci-dessus sont tirés des Col Records. Am. and W. Indies, vol. 29, et sont précédés de l’en-tête suivant :

    « Oath & signatures of the inhabitants of Mines, Pisiguith, etc. »

    31 October 1727.

    Do of the Inhabitants of Chignitou & villages

    11 October 1727, in presence of Robert Wroth. »

    Pièces LIV et LV des Doc. inéd. sur l’Acadie.