Page:Richard - Acadie, reconstitution d'un chapitre perdu de l'histoire d'Amérique, Tome I, 1916.djvu/260

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[ 228 ]

terminait sa leçon par les paroles suivantes : « Vous observerez les articles ci-dessus dans leur teneur générale et y verrez un modèle à suivre dans vos négociations ; il ne faudra pas vous en écarter à moins que les circonstances et les lieux ne le demandent [1]. »

Les instructions d’Armstrong à Wroth, le compte-rendu que fit ce dernier de sa mission, le texte des conventions passées entre Wroth et les Acadiens et du serment que signèrent ceux-ci, se trouvent aux Colonials Records, où Akins s’est bien gardé d’aller les dénicher. En lisant ces pièces, l’on comprend tout de suite la raison pour laquelle on ne les a pas fait entrer dans la compilation parue à Halifax, et l’on touche pour ainsi dire du doigt la fourberie d’Armstrong et l’incurable duplicité qu’il apportait dans cette affaire.

Citons d’abord la copie des conventions survenues entre Wroth et les Acadiens :

« Original des articles cy dessous que jay accordé aux
Habitants des Mines, Pisiquith et Dépendances.

« Je Robert Wroth Enseigne et adjudant des Troupes de sa majesté Le Roy George le second, Promet et accorde au nom Du Roy mon maître et de L’Honnorable Laurence Armstrong Escuyer Son Lieutenant Gouverneur etc., Commandant en Chef de cette Province, aux habitants des Mines, de Pisiguith et dépendances qui auront Fait et signés le serment de Fidélité au Roy George Le second, Les articles cy dessous qu’ils m’ont demandé,

  1. Armstrong’s Instructions to Ensign Wroth 28 Sept. 1727. P. R. O. Col. Records. Am. and W. Indies, vol. 29. Pièce LIII des Documents inédits sur l’Acadie. C. F. Tome I, p. 175 et seq.