Page:Richard - Acadie, reconstitution d'un chapitre perdu de l'histoire d'Amérique, Tome I, 1916.djvu/187

Cette page a été validée par deux contributeurs.



CHAPITRE QUATRIÈME


Thomas Caulfield lieutenant-gouverneur. — Il envoie Peter Capoon et Thomas Button pour faire prêter serment d’allégeance aux Acadiens. — Réponses de ceux-ci. — Omissions du compilateur. — John Doucett lieutenant-gouverneur. — Nouvelle injonction de prêter serment. — Acadiens consentiraient à rester dans le pays si l’on voulait mettre des restrictions au serment qu’on leur demande. — Autres omissions.


Avec le présent chapitre, nous entrons pour de bon dans le volume des Archives.

L’on conviendra que les deux chapitres qui précèdent ne manquent pas de signification. La suite fera comprendre que les événements de ces cinq années, de 1710 à 1715, ont plus d’importance à eux seuls que ceux des quinze années subséquentes. En fait, les événements ultérieurs sont si intimement liés à ceux que nous venons d’esquisser, que, sans eux, ils deviennent inintelligibles ou revêtent une couleur toute différente.

En attendant que le cours de notre récit ait pleinement familiarisé le lecteur avec les méthodes savantes du compilateur Akins, nous le laisserons à ses réflexions personnelles sur les causes possibles des lacunes étranges que l’on constate dans l’œuvre de ce dernier. Si l’indignation vient mettre sous notre plume des expressions sévères à l’égard de ce monsieur, nous en demandons pour l’instant pardon. Mais l’on ne tardera pas à nous en absoudre, car l’on ne verra que trop, au fur et à mesure que se déroulera notre