Page:Richard - Acadie, reconstitution d'un chapitre perdu de l'histoire d'Amérique, Tome I, 1916.djvu/151

Cette page a été validée par deux contributeurs.


nements d’Acadie se rattachent par un lien ou par un autre aux ruses qui furent déployées par les autorités pour faire échouer le plan d’exode que les Acadiens avaient formé, et pour river ceux-ci au sol par un serment d’allégeance. Ne pas parler de ces faits, c’est fausser à dessein l’histoire de cette période, et la rendre inintelligible. Soit pour n’avoir pas eu accès aux documents que nous possédons, soit pour

    de la compagnie du régiment du col. Windress, qui était sous ses ordres. Il fut subséquemment envoyé à Annapolis où Vetch lui confia le soin de préparer un mémoire au Secrétaire d’État concernant l’état déplorable des fortifications de cette place. Armstrong se plaignait d’avoir souffert beaucoup d’ennuis et de privations durant son administration en s’efforçant de subvenir à l’entretien du régiment du gouv. Phillips dont il avait le commandement en l’absence prolongée de ce dernier, et d’avoir dû contracter à cet effet de grosses dettes qu’il était incapable d’acquitter. Aux prises avec des difficultés qui lui paraissaient insurmontables, il se découragea, perdit la tête et se suicida le jeudi 6 décembre 1739, où on le trouva mort dans son lit avec cinq blessures qu’il s’était faites à la poitrine et son sabre gisant à ses côtés. — John Doucett succéda à Thomas Caulfield comme lt-gouverneur d’Annapolis, sous Nicholson, en 1717, et continua d’exercer cette charge sous Richard Phillips, jusqu’en 1726. — Le 21 septembre de cette dernière année, son nom apparaît dans les Registres du Conseil au-dessous de celui de Lawrence Armstrong, lt.-gouverneur de la Province. Doucett y est désigné sous le titre de lt.-gouv. d’Annapolis Royale. Le nom de Doucett apparaît pour la dernière fois dans le procès verbal d’un conseil tenu le 11 octobre 1726 : « At a Council held at the Honble. Lieut. Governor John Doucett’s House in His Majesty’s Garrison of Annapolis Royal on Tuesday the 17th of October 1726, p. m. »

    John (en certains endroits Joseph) Doucett, capitaine dans le 40e Régiment, succéda en 1717 à Caulfield, comme lieutenant-gouverneur de l’Acadie, Nicholson, le gouverneur, résidant en Angleterre. Le 17 août 1717, le général Phillips fut nommé gouverneur de l’Acadie, mais il ne vint à Annapolis Royale qu’en 1720. Cette année il établit un conseil d’administration dont Doucett devint le premier membre et président. En 1722, Phillips retourna en Angleterre, et Doucett reprit l’administration du pays jusqu’en 1726. Cette année le major Armstrong, nommé lieutenant-gouverneur de l’Acadie, arriva et prit les rênes de l’administration. Doucett devint lieutenant-gouverneur de la ville et de la garnison d’Annapolis Royale. Il mourut le 19 novembre 1726. Dans son histoire de Yarmouth, T. Brown mentionne les frères James et Joseph Doucett comme étant des descendants du capitaine Doucett.