Page:Richard - Acadie, reconstitution d'un chapitre perdu de l'histoire d'Amérique, Tome 2, 1916.djvu/135

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


son but et tout son effort tendaient à apaiser les indiens et à retirer de leurs mains nos prisonniers. À cette fin, il avait de fréquentes entrevues avec Le Loutre et les officiers français, sous la protection d’un drapeau blanc. Un jour, La Corne envoya un de ses officiers avec un drapeau blanc [1] au bord de la petite rivière qui sépare ses gens de nos troupes. Le Capitaine Howe et l’officier s’entretinrent pendant quelque temps d’un bord à l’autre du rivage. Howe venait à peine de prendre congé de l’officier, qu’un parti qui se tenait caché fit feu sur lui et l’atteignit en plein cœur… [2]»

La version de Cornwallis, comme on le voit, diffère sensiblement de celle de Pichon-Parkman [3]. Mais il y a d’autres versions, que Parkman connaissait, puisqu’il y réfère, en note, sans rapporter toutefois ce qu’elles disent : nouvelle ruse, pour faire croire au lecteur que ces sources ont servi de base à ses assertions. Or, nous allons reproduire ces diverses autorités ; l’on jugera ensuite si elles s’accordent avec le récit que l’historien américain semble en avoir tiré [4]

  1. Akins, à cet endroit du document, met eu note ceci : « The french officers denied this statement, and charged the crime on Le Loutre the priest. » p. 195.
  2. Là s’arrête, dans le MS. l’extrait de Cornwallis. Dans Akins, il y a encore cette phrase : « exemple de trahison et de barbarie qui n’a pas son pareil dans l’histoire, violation d’un armistice qui a toujours été regardé comme une chose sacrée, and without which all faith is at an end, and all transactions with an enemy. »
  3. L’édition anglaise (vol. I, p. 282-3) ajoute ceci, à quoi rien ne correspond dans le M S. original : True, Cornwallis speaks disparagingly of the French, and especially of De La Corne and Le Loutre in connection with this murder. It is clear that he entertained suspicion of complicity, but it is equally clear that his suspicions are of a vague, general character.
  4. Le M S. — fol. 349 — portait d’abord ceci que l’auteur a ensuite biffé, avec raison, car l’extrait qu’il va faire de Prévost rendait inutile ce passage : « Prévost, commissaire ordonnateur à Louisbourg, dit formellement que Howe avait