Ouvrir le menu principal

Page:Revue pour les français, T1, 1906.djvu/82

Cette page a été validée par deux contributeurs.
52
REVUE POUR LES FRANÇAIS

lards, aux veuves et aux orphelins étrangers ainsi qu’aux ménages nombreux dont le chef ne gagne pas assez pour entretenir sa famille ». C’est pour cela que l’on vous invite à vous faire inscrire au plus vite ; la cotisation ne monte qu’à vingt florins ; mais il faut être âgé de plus de vingt-trois ans (?) et étranger ; ni les Hollandais ni même les étrangers domiciliés en Hollande ne sont admis. Voilà de la belle philantropie internationaliste : je t’aime tant que je viens faire du bien chez toi en t’interdisant de m’y aider — l’Évangile n’avait pas été aussi loin. C’est sublime ! Quelques beautés supplémentaires se révélant à la lecture des statuts, vous finissez par remarquer un petit papier annexe portant ces mots suggestifs : Roulette — minimum : 2 francs — maximum : 6.000 francs — et, en trois langues, une constatation alléchante : Amsterdam n’est qu’a 10 heures de Paris, de Londres et de Berlin. Cette triangulation de génie s’adresse aux joueurs ; on leur annonce l’ouverture d’un tripot de luxe et il n’y a plus à s’étonner que d’une chose, c’est du décret royal, en date du 28 avril 1904, par lequel en fut autorisée l’exploitation. Il est bon de rappeler à cette occasion le noble rejet par le parlement grec de l’offre de l’établissement d’une maison de jeu à Corfou. La Grèce n’est pas riche et le miroitement d’écus cosmopolites qui passait devant ses yeux aurait pu la tenter. Elle refusa pourtant et l’un de ses fils les plus illustres paya de sa vie l’honneur d’avoir poussé son pays vers les honnêtes intransigeances. Delyanni, l’octogénaire vénéré, fut frappé par un fanatique habitué des mauvais lieux que le premier ministre avait fermés. La Hollande ne se fait guère d’honneur en laissant ouvrir sur son sol un nouveau temple à la gloire de Sainte Roulette.

Luxembourg et Hollande.

On peut considérer comme rouverte cette question du Luxembourg, qui jadis faillit déchaîner une guerre franco-allemande. Le grand-duc Adolphe mort récemment a laissé pour successeur son fils le grand-duc héritier Guillaume, lequel est déjà âgé de 53 ans et n’a que six filles. Or la loi salique est toujours en vigueur là-bas et c’est à elle que l’on doit le méfait d’avoir, en 1890, séparé le Grand duché du royaume de Hollande. Feu le roi Guillaume iii des Pays-Bas laissait en effet sa couronne royale à sa fille Wilhelmine ; quant à sa couronne grand-ducale, ce fut son cousin le duc