Ouvrir le menu principal

Page:Revue pour les français, T1, 1906.djvu/533

Cette page n’a pas encore été corrigée
399
BIBLIOGRAPHIE

Il doit s’entraîner à les employer pour le mieux. Le collège doit, en un mot, relever moralement de la doctrine productiviste, visant à armer ses élèves pour les luttes du productivisme moderne et à leur donner le goût de ces luttes et le désir d’y prendre part.


----


BIBLIOGRAPHIE



On nous demande de plusieurs côtés pourquoi nous ne parlons point des nouveaux romans et si nous entendons blâmer systématiquement cette forme littéraire. Ce serait bien de l’audace en vérité et bien de l’injustice aussi. Qu’y a-t-il de plus louable qu’un beau roman de forme élégante et de droite intention ? Mais précisément ces deux qualités essentielles vont assez rarement ensemble. Ou bien la forme heurtée, maladroite, tapageuse est faite pour habituer le lecteur aux déformations les plus cruelles de notre admirable langue française ou bien le sujet vicieux, maladif, mesquin, sans portée réelle, ne provoque dans son esprit que des réflexions inutiles ou des souvenirs mauvais. Le dernier roman de Loti, Les désenchantées, inscrit un chef-d’œuvre de plus à l’actif de ce merveilleux écrivain ; certains aspects de la Turquie moderne s’y révèlent fort à propos de même que, dans un tout autre d’idées, Marcel Prévost nous dépeint avec Monsieur et Madame Moloch, la mentalité présente de l’Allemagne en termes d’une saisissante vérité. Au contraire, Madame Marcelle Tinayre, après avoir publié ces années-ci deux des plus beaux romans qui aient paru depuis vingt ans, la Maison du péché et la Vie amoureuse de François Barbazanges, s’est quelque peu négligée en nous donnant dans La Rebelle, une histoire inintéressante dont quelques pages pleines de talent ne sauraient suffire à rehausser la teinte monotone.

Et voilà tout ce que, pour aujourd’hui, nous trouvons à vous recommander, lecteurs.




Parmi les dernières publications des grands éditeurs parisiens, nous relevons :

À l’Imprimerie nationale. — L’Agriculture et les institutions agricoles du monde au commencement du vingtième siècle, par L. Grandeau, tome ii.

Chez Le Soudier. — Le Bilan d’un siècle (1801-1900), par Alfred Picard, tome ii, mécanique générale, électricité, génie civil et moyens de transport.

Chez Ernest Leroux. — Ethnographie du Tonkin septentrional, rédigée, sur l’ordre de M. P. Beau, par le commandant E. Linet de Lajonquière, de l’infanterie coloniale.

Chez Fasquelle. — L’Art d’être veuve, par Ludovic Réhault (3 fr. 50). — Les sept cordes de la lyre, par Michel Provins (3 fr. 50). — La foi universelle, par Léon Tolstoï, traduit du russe par E. Halpérine-Kaminsky (3 fr. 50). — Trois crises de l’art actuel, par Camille Mauclair (3 fr. 50). — La Défense nationale en 1870-1871, les responsabilités générales, par Henri Genevois (7 fr. 50).