Ouvrir le menu principal

Page:Revue pour les français, T1, 1906.djvu/525

Cette page n’a pas encore été corrigée
391
UN COLLÈGE MODÈLE

nistratif se recrute lui-même et choisit le directeur du collège et l’économe.

Le directeur choisit librement les professeurs et le personnel. Si c’est un laïque, il loge avec sa famille dans un pavillon hors de l’enceinte ; ecclésiastique ou célibataire, son logement sera aménagé dans le collège.

Discipline, punitions, congés, etc.

Les bases essentielles de la discipline sont : le respect de la liberté individuelle et le culte de l’honneur. Dans les limites de l’enceinte du collège qu’il ne doit pas franchir sans permission spéciale, l’élève doit se mouvoir aussi librement que le comporte le souci du bon ordre et du bien général. Il doit toujours être cru sur parole ; mais le mensonge, une fois découvert, entraîne un châtiment sévère et, en cas de récidive, le renvoi, Toute manifestation d’instincts pervers doit, de même, entraîner le renvoi.

Les punitions comprennent : la réprimande privée, — la réprimande publique, — l’envoi à la compagnie de discipline pour un minimum d’un jour. Les disciplinaires suivent en toute chose le régime habituel mais sont exclus des salons, prennent leur repas du soir à part, en costume de travail et doivent se coucher aussitôt après. Cinq jours de suite de compagnie de discipline ou huit jours en deux semaines entraînent une privation de sortie. Quatre privations de sortie dans un trimestre entraînent une réduction d’une semaine aux vacances suivantes. Pour le major et les brigadiers, les punitions comprennent : la réprimande privée et publique, — les arrêts de rigueur (privation de sortie), — la perte des galons, — le renvoi. Ils sont responsables devant le conseil de la conduite de leurs hommes ; les punitions qu’ils infligent doivent être homologuées par le conseil.

En principe, les élèves doivent avoir congé trois dimanches sur quatre. Mais le collège s’entend avec les familles de façon que les éleves ne soient pas livrés à eux-mêmes. Pour ceux que l’éloignement de leurs parents ou toute autre cause empêcherait de profiter des congés du dimanche, on organise des excursions, des matchs sportifs, des cross countrys, des visites de monuments, etc., de façon qu’ils passent au moins deux dimanches sur quatre hors du collège.

Les vacances durent : trois semaines à Noël, trois semaines à Pâques, huit semaines du 20 juillet au 20 septembre.