Ouvrir le menu principal

Page:Revue pour les français, T1, 1906.djvu/470

Cette page n’a pas encore été corrigée
346
REVUE POUR LES FRANÇAIS

lalla » il n’y a de Dieu que Dieu et Mahomet est l’envoyé de Dieu. Prononcez-le du fond du cœur, vous êtes musulman.

Il n’en résulte pas que la croyance au symbole de la foi soit suffisante pour faire de vous un bon musulman. Il faut croire encore à la vie future et observer les cinq grandes obligations de la prière, du jeûne, de l’aumône, du pèlerinage et de la guerre sainte.

La vie future commencera réellement au jugement dernier : les corps et les âmes ressusciteront, chaque personne assistée de deux anges ayant à rendre compte respectivement des bonnes et des mauvaises actions commises par elle pendant la vie. Ces actions seront pesées dans une balance ad hoc dont l’aiguille indiquera la dose de récompenses ou de châtiments mérités. L’islam ne connaît ni purgatoire ni châtiments éternels, pour ses adeptes. Les musulmans doivent tous aller en paradis après un stage d’enfer proportionné à leurs fautes. Immortels de corps et d’âme, ils y trouveront des tourments ou des joies matérielles qu’énumère le Prophète et qui sont, suivant le cas, pleins de séduction ou d’horreur.

Pour mériter le paradis, les « croyants » doivent prier. Ils prient pour louer Dieu, pour le remercier, jamais pour le solliciter, cinq fois par jour : au lever du soleil, à midi, à trois heures, au coucher du soleil et le soir. Chaque prière doit être précédée d’ablutions purificatives avec de l’eau pure ou, en cas de disette d’eau, avec du sable sec. On prie n’importe où, pourvu qu’on soit dans un endroit propre et tourné dans la direction de La Mecque. Ces prières rituelles très courtes constituent avec les ablutions qui les précèdent et les mouvements du corps qui l’accompagnent, un véritable exercice d’hygiène. Le vendredi seulement — c’est le dimanche musulman — les fidèles ont coutume de se réunir à la mosquée, pour la prière de trois heures. Ce n’est pas une obligation : l’Islam, n’ayant pas de cérémonies ni de prêtres, se passerait très bien de mosquées.

Les musulmans doivent jeûner pendant tout le neuvième mois de l’année lunaire, mois de ramadan. Ce jeûne consiste à se priver totalement de nourriture, de boire, de fumer et… du reste depuis le lever du soleil jusqu’à son coucher, quitte à se rattraper du tout pendant la nuit. Aisé à pratiquer par les oisifs qui substituent bonnement le jour à la nuit pendant cette période, le ramadan est extrêmement pénible aux travailleurs. Tous l’observent avec scrupule.