Ouvrir le menu principal

Page:Revue pour les français, T1, 1906.djvu/433

Cette page n’a pas encore été corrigée
317
LES MOUSTIQUES

couche de pétrole. Formant pellicule entre l’eau et l’atmosphère sur le chemin des nymphes et des larves montant à la surface pour y respirer — car les larves de moustiques, nous dit M. Blanchard, bien que vivant dans l’eau, ont une respiration aérienne, — il les intoxiquera. La quantité de liquide à répandre est de cinq à dix centimètres cubes de pétrole par mètre carré d’eau. Renouvelez cette opération tous les quinze jours pendant les mois d’été et vous serez à jamais débarrassés des moustiques. Il est bon d’ajouter que vos poissons n’en souffriront pas : le pétrole reste à la surface et ne se dissout pas. Voilà pour la destruction des larves.




Quant aux moustiques adultes que vous pourrez rencontrer en voyage dans les chambres d’hôtel, voici divers moyens de vous en garantir.

Les courants d’air chassant les moustiques, si vous pouvez placer près de vous un ventilateur électrique, vous dormirez tranquille. Il y a plus simple, brûler par exemple des cônes de fleurs de pyrèthre : la vapeur dégagée engourdit les moustiques, au moins pour quelques heures. Mais nous vous conseillons spécialement, après expérience, de faire usage d’un des brûleurs — Guasco ou similaires — employés communément pour répandre dans l’atmosphère des vapeurs odorantes. Mettez-y du formol, c’est un puissant insecticide. Allumez-le une heure avant le coucher et ouvrez en même temps votre fenêtre : les moustiques s’enfuiront ; refermez-la ensuite et vous reposerez en toute sécurité. Enfin si vous n’avez ni cône, ni brûleur, ni ventilateur, contentez-vous de vous enduire la peau d’une macération de quassia amara rendue imputrescible par quelques gouttes de chloroforme : les moustiques ne viendront pas sur vous.

Il va de soi que ces moyens s’effacent devant la moustiquaire, seule absolument efficace. On l’emploiera par conséquent partout où les moustiques pullulent. Si, malgré tout, vous êtes piqué ? employez la teinture d’iode, en déposant sur la papule une couche assez épaisse. C’est la méthode la plus efficace. Pour les piqûres légères, badigeonnez-les simplement d’eau de cologne mentholée à 4 ou 5 p. 100.