Ouvrir le menu principal

Page:Revue pour les français, T1, 1906.djvu/349

Cette page n’a pas encore été corrigée
249
CE QUI SE PASSE DANS LE MONDE

aux agents qui en assurent l’exécution d’imposer à tout nouvel arrivant une épreuve spéciale : cette épreuve est une dictée. Vous pensez sans doute qu’il s’agit d’une dictée en anglais, puisque l’Australie est de langue anglaise. Détrompez-vous, il s’agit d’une dictée — de cinquante mots — dans une langue européenne quelconque… au choix de l’examinateur. Il est facile, dès lors, d’exclure n’importe qui. Cette loi ridicule — appliquée rigoureusement à toutes les personnes qui prétendent exercer un métier quelconque — éloigne naturellement les immigrants. L’Australie est déjà assez loin ! Si l’on n’est pas même sûr de pouvoir mettre pied à terre après trente jours de traversée, on hésite d’autant plus à s’y rendre. On n’y va plus, et l’Australie s’étiole à force de vivre sur elle-même.

À présent les Afrikanders veulent l’imiter. Il est décidément prouvé que la proximité des mines d’or exerce une fâcheuse influence sur la mentalité des individus.

Fonctionnaires et commerçants.

Nous avons récemment découvert, en feuilletant un recueil de statistiques, que le nombre des commerçants français avait grandi de 15 % depuis soixante ans. Savez-vous de combien s’est trouvé augmenté pendant la même période celui des fonctionnaires ? De 150 %. Dix fonctionnaires pour un commerçant, c’est une proportion inquiétante. Elle augmentera sans doute encore aussi longtemps que la France n’aura pas réformé son système d’éducation.

L’enseignement donné dans nos écoles n’a qu’un but : vous mettre en mains tel parchemin ou certificat qui vous facilite l’accès d’une fonction. Il ne vous apprend rien de pratique. Si tous voulez réussir dans un métier quelconque, il vous faut d’abord oublier ce que vous avez dû savoir pour être reçu aux examens, et faire ensuite votre instruction vous-même. Cet effort nécessaire à l’exercice d’une carrière active exige une dépense d’énergie dont la plupart de nos jeunes gens sont incapables. Ils se détournent du commerce dont les responsabilités les effraient et préfèrent végéter dans un emploi administratif.

Tandis qu’en Allemagne et en Angleterre les écoles préparatoires au commerce se comptent par centaines, il n’y en a probablement pas vingt dans toute la France, et encore sont-elles peu