Ouvrir le menu principal

Page:Revue pour les français, T1, 1906.djvu/131

Cette page a été validée par deux contributeurs.


CE QUI SE PASSE DANS LE MONDE



Ci-dessous il y a un petit bout de croquis géographique. Nous voudrions pouvoir les multiplier mais, si même cela était possible, rien ne vaudrait la présence auprès du lecteur d’une mappemonde. Quelque petite et insuffisante qu’elle soit, une mappemonde donne de la vie à toute pensée, de l’intérêt à tout problème ; elle seule fournit la « notion de la terre » contre laquelle les cartes planes luttent si déplorablement ; elle seule provoque dans le sens de la réalité, l’effort de l’imagination et de la mémoire ! Si l’on avait toujours une mappemonde à côté de soi, rien que la lecture hâtive du journal deviendrait éducative au premier chef. En quelques mois chacun ferait des progrès considérables. Lecteurs, achetez une mappemonde et vous nous en direz des nouvelles. Nous insistons avec d’autant plus de conviction que nous n’en avons pas à vous céder — pas même en prime. Vous en trouverez partout ; la plus mal faite représente encore, croyez-nous, des trésors de savoir.

Funérailles royales.

Dans l’église de Roskilde, simple édifice de briques, sévère et froid d’aspect mais non dénué de majesté, le corps de Christian ix roi de Danemark a été conduit pour reposer en paix. Non loin de sa tombe se dresse celle de son prédécesseur le roi Harald qui construisit l’église au xiiie siècle et porte dans son épitaphe le triple titre de souverain de Danemark, d’Angleterre et de Norwège. Les trois couronnes ne furent pas longtemps unies et des âges ont passé sur leur désunion : mais par une coïncidence curieuse les liens du sang se sont renoués récemment entre elles. Il y avait l’autre jour à Roskilde la reine d’Angleterre fille du défunt et le roi de Norwège son petit-fils. Il y avait aussi l’empereur d’Allemagne, l’impératrice douairière de Russie, le roi de Grèce et une foule de princes et de princesses. En vérité la forme monarchique ne se porte pas trop mal dans le monde. Mais la