Page:Revue philosophique de la France et de l’étranger, tome I, 1876.djvu/113

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



REVUE DES PÉRIODIQUES ÉTRANGERS





La Revue se propose, avant tout, d’être une source d’informations et de tenir ses lecteurs au courant du mouvement philosophique à l’étranger aussi bien qu’en France. Chacun de ses numéros consacrera, en conséquence, quelques pages au résumé des Revues philosophiques de l’Angleterre, de l’Allemagne, des États-Unis, de l’Italie, etc. Les périodiques de cette nature, dont nous rendrons compte, sont :

Pour l’Angleterre : Mind, a quaterly Review of scientific Psychology and Philosophy.

Pour les États-Unis : The Journal of spéculative Philosophy.

Pour l’Allemagne : Philosophische Monatshefte, Zeitschrift für Philosophie und philosophische Kritik.

Pour l’Italie : La filosofia delle Scuole italiane.

La Revue philosophique signalera en outre, dans les journaux consacrés aux maladies mentales, les articles ou les faits qui lui paraîtront propres à intéresser la psychologie. Ces emprunts seront faits :

Pour la France : aux Annales médico-psychologiques.

Pour l’Angleterre : au Journal of Mental Science.

Pour l’Allemagne : aux Archiv fur Psychiatrie und Nervenkrankheiten.

Le contenu de chaque journal philosophique sera indiqué d’une manière complète, soit par une simple note, soit par une analyse détaillée, suivant l’importance des articles.

Avant d’aborder cette revue des Revues, il nous a paru utile pour les lecteurs de caractériser rapidement les tendances de chacune d’elles ; et comme les faits valent mieux que les appréciations personnelles, nous jetterons un coup d’œil rétrospectif sur les principaux articles publiés par elles, durant l’année 1875. Le lecteur sera mieux en état de juger par lui-même. Nous commencerons cette revue rétrospective par l’Allemagne.




PHILOSOPHISCHE MONATSHEFTE

Les Philosophische Monatshefte (Cahiers mensuels de philosophie), dirigés par MM. Bratuscheck, prof, à l’Univ. de Giessen, Ascherson,