Ouvrir le menu principal

Page:Revue philosophique de la France et de l’étranger, IV.djvu/622

Cette page n’a pas encore été corrigée


NOTES ET DOCUMENTS

��LE SENS COMMUN

ESSAI D'EXPLICATION PHYSIOLOGIQUE

��On appelle sens commun cet ensemble de sentiments et d'idées qui se rencontrent chez tous les hommes et qui leur servent à se diriger, à juger leurs actions ou celles des autres. Nous nous propo- sons d'étudier rapidement l'origine du sens commun, les diverses manières dont il se manifeste chez l'homme et chez les autres êtres, son développement, et enfin les perturbations qu'il présente.

��I. — Origine du sens commun.

Les dernières recherches sur la physiologie du cerveau paraissent avoir prouvé que nos actions ne sont que la dernière phase d'un processus physiologique dont la première phase est une incitation du monde extérieur sur les organes de nos sens. D'après M. Luys, l'incitation reçue par les nerfs périphériques est transportée dans les centres de la couche optique; de là, elle est envoyée dans les régions sous-méningées de la substance "grise corticale, elle descend ensuite dans les zones de cellules situées au-dessous des premières et enfin dans celles qui composent la partie interne de la substance corticale, et après avoir mis en activité une partie plus ou moins grande de cette substance, après être entrée en conflit avec le sou- venir, la trace laissée par les incitations précédentes, l'incitation descend dans les corps striés et s'exporte enfin au dehors sous forme de phénomènes de la motricité volontaire.

La série des phénomènes physiologiques qui se passent dans la

�� �