Ouvrir le menu principal

Page:Revue philosophique de la France et de l’étranger, IV.djvu/607

Cette page n’a pas encore été corrigée


REGNAUD. — ETUDES DE PHILOSOPHIE INDIENNE 597

omniscient, âme de toute chose ; tel est le caractère de ses attri- buts *. »

A ces qualités s'ajoutent celles de « maître de toute chose, seigneur de toute chose, souverain seigneur de toute chose, » d'a- près le résumé de la doctrine du 3 e pâda du même adhyâya des Brahma-Sûtras 2 .

Citons encore, toujours d'après Cankara, le résumé de tout ce premier adhyâya :

« Dans le premier adhyâya il a été enseigné au moyen de l'en- chaînement des préceptes du Vedânta que l'être omniscient, seigneur de toutes choses, est la cause de l'origine du monde, comme la terre, l'or, etc., (sont la cause de l'origine) d'un pot, d'un joyau, etc. ; qu'il est la cause de la conservation du monde une fois qu'il est créé, au moyen de la qualité qu'il a d'en être le directeur, comme le magi- cien (est la cause de la conservation des choses évoquées) par la magie; qu'il est la cause de l'absorption en lui-même du monde qu'il a émis, comme la terre (est la cause de l'absorption en elle) des quatre sortes d'êtres; enfin, qu'il est l'âme (ou la conscience) de toutes choses 3 .

Nous bornerons là nos emprunts aux Brahma-Sûtras et à leur commentaire. Ils suffisent à indiquer les idées de Bâdarâyana , de Çankara et de l'école vedântique qui a fleuri dans l'intervalle com- pris entre ces deux docteurs, sur la nature de l'être ou de Brahma, considéré au point de vue absolu.

��§ III. — L'être dans le Vedânta -Sara.

D'après le Vedânta-Sâra la personne apte (adhikârin) à em- brasser les doctrines vedântiques doit posséder, entre autres moyens préparatoires , la notion de la différence qui existe entre l'objet constant et l'objet transitoire ; c'est-à-dire qu'il doit distinguer

1. Prathame pâde janmâdy asya yata ity âkâçâde'i samastasya jagato janmâdi- kùranam brahmety uktam tasya samastajagatkàranasya brahmano vyàpitvaw sarvajîïatvam nityatvaw sarvàtmakatvam ity evawjàtîyako dharma ukta eva bhavati.

2. Sa sarvasya vaçî sarvasyeçânafr sarvasyâdhipati/u

3. Prathame' dhyàye sarvajna/t sarveçvara jagata utpattikâranam mrtsuvar- jîâdaya iva gha/arucakùdinàm utpannasya jagato niyantrtvena sthitikâranam màyàvîva mâyâyâ/i prasâritasya jagata/t puna/i svâtmany evopasamhàrakùranam avanir iva caturvidhasya bhûtagrâmasya sa eva ca sarveshâm âtmety etad ve^ dàntavàkyasumanvayapratipâdanena pratipàditam.

�� �