Ouvrir le menu principal

Page:Revue philosophique de la France et de l'étranger, VIII.djvu/115

Cette page n’a pas encore été corrigée

NOTICES BIBLIOGRAPHIQUES 109


Si l’on veut un exemple des notations, voici comment sont représentées les quatre espèces de propositions ordinairement considérées en logique :

TanneryFrege1.jpg

Le premier symbole peut s’analyser ainsi :

La barre verticale à gauche indique qu’il y a jugement porté.

TanneryFrege2.jpg serait une proposition singulière ; la fonction P a lieu pour l’argument a.

P (a), isolé, indique la proposition, posée hypothétiquement seulement, sans jugement sur sa vérité, que la fonction P a lieu, quel que soit l’argument (a).

L’adjonction de la barre verticale du milieu avec la barre horizontale du bas établit une relation de condition entre les fonctions X (a) et P (a) ; cette relation est qu’on ne peut avoir simultanément l’affirmation de la première et la négation de la seconde.

On peut donc traduire : Si quelque individu (a) a la propriété X, il a aussi la propriété P ; ou autrement : Tout X est P.

Dans les autres formules, les petits traits verticaux sont des signes de négation.

Paul Tannery.

Jellinek. — Die socialethische Bedeutung von Reght, Unrecht UNO Strafe. La signification éthico-sociale du droit, du crime et de’ la punition. Wien 1878. In-8, 134 p. La science sociale n’est ni la psychologie, ni la science de la nature. Ces deux dernières peuvent seulement nous aider à trouver la base de Vcthique. La science sociale envisage l’homme comme l’atome d’un grand tout ; c’est à elle de définir lesexpressions, Etat, économie politique, droit, langage, mœurs, religion, art, science et histoire, comme produits sociaux. Elle doit nous guider vers le bonheur, par la vie commune. Ce serait une erreur fatale de lui attribuer une force effective sans cette fin. L’éthique sociale, p. 15-41. Il n’y a point d’homme idéal, par conséquent, point de morale a priori ; c’estce que nous prouvent Herbart, Tylor, Spencer, F. A. Millier, J. S. Mill et Comte : la morale n’est qu’un développement progressif. Tous les philosophes anciens et modernes admet