Ouvrir le menu principal

Page:Revue du Pays de Caux n4 septembre 1902.djvu/9

Cette page a été validée par deux contributeurs.
129
CE QUI SE PASSE DANS LE MONDE

rachat de leurs propriétés et d’une indemnité suffisante. Le Vatican souhaite que le retrait soit progressif et s’opère à mesure que des religieux Américains pourraient remplacer les Espagnols. Comme les congrégations Américaines sont en trop petit nombre pour assumer le fardeau d’une pareille succession, l’évacuation, dans ces conditions, serait interminable. Washington refuse donc d’accepter de telles bases de pourparlers et Rome cédera très certainement, avec la satisfaction, du reste, d’avoir remporté, par le seul fait de ces négociations, une grande victoire morale.

Suède et Roumanie.

Ce sont souvent les petits pays qui donnent des leçons de sagesse aux grands. Nous l’avons observé déjà à propos de la Hollande, de la Belgique, de la Suisse et même de la Grèce. La Suède et la Roumanie le prouvent à nouveau. La Suède, territorialement plus grande que l’Italie, n’est pas un petit pays mais sa population, agglomérée dans le sud seulement, ne se monte qu’à 5 millions et, même unie à la Norvège, elle ne saurait compter au premier rang des puissances dirigeantes. La Roumanie a 6 millions de sujets environ sur un territoire à peu près grand comme la Bulgarie et la Serbie réunies. Le nouveau chef du cabinet Suédois, M. Bœstrœm, vient de déposer son projet de réforme électorale. Ce projet, conformément au vœu du pays, supprime le cens et accorde le droit de vote à tout citoyen âgé de 25 ans ayant satisfait aux lois sur la milice et acquitté les impôts dûs à la commune et à l’État ; il organise de plus la représentation proportionnelle, c’est-à-dire la représentation de la minorité ; système profondément juste puisque sous le régime de la majorité pure et simple, la minorité peut arriver à être presque aussi considérable que le parti vainqueur sans avoir de représentants du tout. L’application du système sera intéressante à suivre, encore que l’esprit froid et pondéré des Scandinaves facilite grandement l’expérience ; il n’est pas dit qu’elle réussirait chez nous ; la théorie peut être admirable et la pratique donner des résultats désastreux. Qui vivra verra. Ne nous prononçons pas. Ce n’est pas une raison toutefois pour ne pas admirer la sagesse des propositions de M. Bœstrœm.

En Roumanie, le cabinet Stourdza a fait merveilles. L’ordre le plus complet a été rétabli dans les finances et la prospérité du royaume est en excellente voie. Les libéraux ont ainsi tenu toutes