Ouvrir le menu principal

Page:Revue du Pays de Caux n1 mars 1902.djvu/19

Cette page a été validée par deux contributeurs.
13
CE QUI SE PASSE DANS LE MONDE

dentale Française ? Tous ceux qui ont à cœur la grandeur et la prospérité de notre empire colonial, se sont associés aux honneurs dont a été l’objet la dépouille mortelle de cet éminent et généreux compatriote.

Canaux et chemins de fer.

Tandis que le tant fameux canal de Panama est en train de glisser aux mains des Américains (résultat prévu et étant donné les circonstances, désirable même), le chemin de fer de Bagdad est définitivement acquis à l’Allemagne. Il y a quelques années, ces grandes entreprises de transports semblaient dépourvues de nationalité. On les croyait propres à diminuer les frontières et à développer les idées et les sentiments cosmopolites. Aujourd’hui, elles sont les artères du nationalisme ; on se dispute pour leur possession et c’est à qui aura le droit de les placer sous la protection de son drapeau. C’est en 1899 que la compagnie des chemins de fer d’Anatolie demanda la concession de la ligne de Bagdad. La Deutsche Bank associée à la Banque Ottomane qui est en somme, un établissement Français, prit en mains l’affaire. Après s’être fait longtemps tirer l’oreille, le Sultan finit par consentir et signa un iradé autorisant la construction de la nouvelle voie ferrée. Elle aura une longueur totale de 2.500 kilomètres. Elle partira de Konieh en Asie Mineure, terminus actuel de la ligne construite en 1896 ; elle ira de là à Mossoul sur le Tigre (Mossoul est, on le sait, proche des ruines de Ninive), longera le Tigre et la frontière de Perse, touchera à Bagdad, à Bassora et aboutira très probablement à Koweit ; ce dernier point n’est pas décidé encore. Koweit situé sur le golfe Persique, est l’objet, de la part des Anglais, de prétentions injustifiées, mais qui ont failli amener certaines complications internationales. La compagnie du chemin de fer a préféré s’en remettre au temps, grand arrangeur de disputes et tout porte à croire qu’elle a sagement agi.

De toutes façons, c’est la mise en exploitation régulière et certaine de l’Asie Mineure par l’Europe qui va commencer ; et ceci est gros de conséquences de tout genre. Ce n’est pas l’Europe que le fameux Transsibérien reliera à la Chine, c’est la Russie et la Russie, ce n’est pas absolument l’Europe. La Russie est et restera longtemps encore une sorte d’avant-garde du monde oriental en Occident ; tandis que le chemin de fer de Bagdad mettra le golfe