Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1920 - tome 60.djvu/712

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


manières, mon ami, me dit Fontanges ; j’ai eu peine à lui persuader que vous fussiez un excellent officier. »

J’ai connu de même un pair de France qui avait trouvé quelque profondeur de vues dans Cinq-Mars et mes poèmes, et désirait me connaître. Il fut stupéfait quand il me vit riant avec Delphine Gay et, de ce moment, me parut moins empressé ; puériles imaginations des hommes !


5 janvier.

J’ai revu le Tartuffe pour la dixième fois, je crois. Le moraliste est ce qui domine dans Molière : les observations, portraits, maximes, sont le fond des tirades, trop longues parfois et déplacées selon la vérité, mais, à la fin, on s’aperçoit que ces longs passages forment un tissu d’idées, un ensemble très compact qui laisse dans la mémoire la moralité, l’idée-mère qu’il a voulu y jeter.


6 janvier.

Anatole de Montesquiou, chevalier d’honneur de la Reine, vient de me parler du jour où l’on a été à Neuilly offrir la couronne au Duc d’Orléans. — Montesquiou était près de la Duchesse ; il la trouva toute en larmes. « C’est, lui dit-elle, la seconde fois qu’on vient de Paris et il s’est sauvé ; courez après lui, je vous en supplie, et ramenez-le ; on le croit au Raincy. » — Montesquiou se jette sur un cheval, part au galop, arrive au Raincy et trouve le Duc d’Orléans en calèche prêt à se sauver plus loin encore. — Il l’arrête : « Ce n’est pas de cela qu’il s’agit ! Mme la Duchesse veut vous parler ; venez, monseigneur ! sauvez-nous de l’anarchie ! Ils ne veulent pas de M. le Duc de Bordeaux ; ils vous veulent ! Sauvez-nous de la République ! » Et, en passant devant Saint-Denis : « Voyez l’ombre de Louis XVIII, qui vous supplie de sauver la maison de Bourbon ! »

La Duchesse décida son mari à accepter.

Anatole a ajouté qu’il savait tout nouvellement des chefs du parti révolutionnaire que si le Duc de Bordeaux se fût présenté, on l’eût reconduit à ses parents, avec un sauf-conduit, avec de grands honneurs et une voiture à six chevaux, mais qu’on l’eût refusé pour Roi.

Mme de Gontaut avait offert de l’amener avec un général déguisé ; elle, en blanchisseuse, l’aurait conduit de Saint-Cloud