Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1920 - tome 57.djvu/84

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


IV. LA MORALE DE KIPLING

De ce type d’âme, commun aux créatures de Kipling, sa poésie la plus personnelle, celle qui n’exprime que lui, semble procéder, et de là sa qualité tonique. C’est vraiment une personne qui s’y traduit, un moi actif, durable, traversé de courants dynamiques qui l’orientent toujours dans le même sens et se communiquent à nous. par-là, Kipling, si dissemblable à tant d’égards, est neveu des Carlyle, des Ruskin, des Tennyson, et si l’on cherchait dans le passé lointain ses analogues, Milton, si grave, si noble, si continu, apparaîtrait, sous toutes les différences d’époque et de culture, comme un exemplaire achevé du même type.

En de telles âmes, le grand principe de stabilité, c’est une conviction, laquelle, d’ailleurs, naît de leur force et la nourrit, comme la profonde racine que pousse une plante vigoureuse. Ainsi de ces maîtres, ainsi de Rudyard Kipling lui-même. Son assise, c’est une foi, et de même espèce que la leur. Il faut s’y arrêter, car là est le fond qui porte son œuvre, et dont la substance colore la fleur de sa poésie. L’artiste s’est révélé du premier coup si grand, il a tellement frappé comme évocateur des apparences, que, d’abord, on n’a vu que ses magies, mais sous tant de fantaisies et notations, une certitude s’affirme, aussi fervente que sa vision de l’univers est intense et véridique. Cette énergie de la conviction avec cette énergie de la sensation, cette attention aux valeurs spirituelles en même temps que cette puissance à voir et imaginer, voilà le propre de Kipling. Le plus souvent, c’est en imaginant qu’il s’exprime. Ses inventions ne se composent que pour suggérer, éveiller une croyance. Par-dessous le sens immédiat du conte ou du poème, une autre signification transparait, parfois plusieurs, plus ou moins entremêlées, mais dont l’une est l’essentielle. Il aime à voiler ainsi sa pensée profonde, et l’on observe que dans son œuvre, cette tendance au symbole, manifeste dès le début, est allée croissant. C’est qu’en effet sa pensée s’est faite plus profonde, graduellement retournée du dehors vers le dedans. Sans doute, un tel progrès est général. Le monde extérieur reste le même autour de nous, mais par le mouvement propre de la