Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1920 - tome 57.djvu/628

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ce que sont ces clauses. Découlant toutes du principe de réparation inscrit au frontispice de l’œuvre, elles tondent à trois buts essentiels : 1° faire verser entre les mains des Alliés les sommes auxquelles ceux-ci ont droit ; leur faire restituer l’outillage industriel et agricole qui leur a été ravi : à ces fins multiplier en faveur de l’Allemagne les moyens de paiement, de remise et de compensation ; 2’garantir aux ressortissants des Puissances alliées un traitement équitable dans leurs relations économiques avec l’Allemagne ; 3° assurer la liberté du transit. Dans beaucoup de cas, la réciprocité, soit immédiate soit à brève échéance, a été stipulée en faveur des Allemands.

Les dispositions du traité de Versailles, que M. Keynes a si amèrement critiquées, ont été ailleurs jugées tout autrement. M. Nicolas Murray Butler, que nous aimons à citer, comme l’une des hautes autorités morales et intellectuelles des Etats Unis, définissait la Société des Nations « la protectrice du droit international et de la justice, de la sainteté des engagements internationaux, du droit qu’ont les petites nations d’être libres et protégées contre toute attaque de la part des voisins plus nombreux et puissants. » Il se prononçait énergiquement contre l’admission immédiate, au sein de la Société, de l’Allemagne et de l’Autriche, que réclame M. Keynes. » Il est inconcevable, écrivait M. Butler, que des gouvernements et des peuples qui ont failli briser et renverser le monde civilisé, soient admis à des conférences où se discutent les méthodes de reconstruction, la punition de leurs péchés et la forme de gouvernement à donner aux peuples qu’ils ont si longtemps dominés et terrorisés. Ce n’est que lorsque les Allemands et les Autrichiens auront lavé leurs mains du sang de la Belgique et de la Serbie, qu’ils se seront sincèrement repentis de crimes comme le torpillage de la Lusitania et du Sussex qu’ils pourront être admis dans une famille qu’ils ont tenté d’assassiner. »

Le même Nicolas Murray Butler portait ce sage jugement sur le traité à intervenir et invoquait à cet effet les leçons de l’histoire de sa propre patrie : « Les Américains se rendent compte que les difficultés de la paix sont comparables aux dangers et désordres de la guerre, et que, là où les principes directeurs doivent être mis en lumière d’une façon si fréquente et si importante, il s’élèvera naturellement des différences d’opinion plus ou moins profondes, et les caractères entrent en conflit plus