Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1918 - tome 47.djvu/753

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


bal, en raison de l’excessive chaleur de la salle, je commençai à avoir mal à la tête et comme ma gorge aussi me faisait souffrir, je quittai la salle et me retirai, pour me reposer, dans un autre appartement, pendant une heure. Lorsque je revins, il faisait, déjà sombre ; une centaine de torches allumées pendaient du plafond et, sur la scène, on voyait une représentation, dans laquelle deux gros animaux avec de larges cornes apparaissaient, montés par deux figures, qui portaient des boules d’or et des coupes enguirlandées de verdure. Elles étaient suivies par un char fie triomphe où trônait la Justice, une épée nue à la main, avec la devise Concordia et enguirlandée de branches de palmiers et d’oliviers. Dans le même char, était un bœuf, les pieds posés sur une figure de saint Marc, et une vipère : ceci, comme Votre Excellence le comprendra aisément, pour symboliser la Ligue. De même que, dans tous les discours, le Prince et ses gentilshommes parlent de Votre Excellence comme de l’auteur de la paix et de la tranquillité de l’Italie, de même, dans cette représentation, ils ont placé votre tête sur l’arc de triomphe au-dessus des autres…

Ensuite, vint le banquet et les différents plats et les confettis furent apportés, au son des trompettes, accompagnés d’un nombre infini de torches. Avant toutes les autres, vinrent les figures du Pape, du Doge, et du duc de Milan avec leurs armes et celles de Votre Excellence ; ensuite, Saint-Marc, la Vipère, et le Diamant et beaucoup d’autres objets en sucre colorié et doré, à peu près trois cents en tout, en même temps qu’une grande variété de gâteaux et d’entremets et de coupes d’or et d’argent qui, répandus tout le long de la salle, faisait un effet splendide. Entre autres choses, je vis une figure du Pape entouré de dix Cardinaux, que l’on disait être une préfiguration des dix cardinaux que le Pape doit créer prochainement. Le dîner était servi sur la scène et les plats circulaient avec beaucoup de ces « Triomphes, » et le Pape, et le duc et la duchesse de Milan tombèrent dans mon lot.

Dans toute cette lettre, on sent l’application de l’ambassadrice à rendre compte des menus détails qui peuvent être, pour l’œil exercé du More, des indices diplomatiques. A la fin, l’enfant espiègle reparaît :

Après cela, nous montâmes dans nos bateaux et l’horloge sonna une heure du matin avant que nous fussions à la maison. L’évêque de Côme était assis près de moi toute la soirée, et son ennui profond de la longueur du spectacle et son dégoût de la grande chaleur qui régnait dans cette salle bondée m’ont fait rire comme je n’avais jamais ri de ma. Vie. Et, afin de le taquiner et de m’amuser davantage, j’imaginai de lui dire qu’il y en aurait bien plus long et que la fête