Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1918 - tome 47.djvu/595

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de puzzle. Les soldats-ouvriers du génie américain y excellent avec une telle rapidité d’ajustage méthodique et expéditif qu’en quelques heures la locomotive, fabriquée dans une lointaine usine de l’Illinois ou de l’Indiana, est prête à rouler sur la superstructure de nos réseaux ferrés. Il n’y a pas de précipitation ni d’impatience dans ce travail de mise au point. La machine, avant d’être attelée au convoi qu’elle entraînera désormais par monts et par vaux, est soumise au contrôle d’un essai préalable et d’une sorte d’examen probatoire. L’emplacement de toutes les pièces métalliques est vérifié, depuis le marchepied jusqu’au chasse-pierres. On mesure la résistance du ressort et la précision du régulateur. C’est seulement après toutes ces précautions que la machine est confiée par l’ingénieur au mécanicien et au chauffeur qui vont la mener à vive allure sur les lignes, par où les cargaisons des navires sont dirigées à toute vapeur vers les bases coopération de l’armée américaine.

Afin de rendre ce transport plus commode et plus rapide, les Américains ont procédé à l’extension ou à la reconstruction d’un chemin de fer de 1 000 kilomètres de longueur, avec des matériaux exportés des Etats-Unis. Les wagons spéciaux, les logging-trains, les bâtiments démontables sont reçus journellement par le personnel du génie américain, pour la construction des docks, des ateliers et des hôpitaux.


* * *

Les formations sanitaires des Etats-Unis, avant leur entrée dans la guerre, se réduisaient à 7 hôpitaux et 5 000 lits, avec 900 officiers du service de santé et 73o infirmières. En avril 1918, le personnel sanitaire des Etats-Unis atteignait déjà le chiffre de 106 000 personnes, comprenant 18 000 officiers, 7 000 infirmières, 6 000 ambulanciers, pour desservir 63 hôpitaux déjà installés, avec 58 400 lits. Les laboratoires déjà équipés, outillés, sont au nombre de plusieurs centaines. Au service de la protection contre les gaz est affecté un personnel spécial de 600 infirmières et de 100 médecins. Le seizième train sanitaire des Etats-Unis a été récemment inauguré. La direction supérieure du service de santé choisit l’emplacement des camps et cantonnements, prescrit le système d’alimentation qu’il juge le meilleur pour les troupes, dresse le plan des hôpitaux, s’occupe de faire publier des tableaux, des tracts relatifs à certaines