Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1918 - tome 47.djvu/525

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Les avocats de l’Allemagne, sentant la fragilité des arguments d’ordre historique, ont complété cette partie de leur plaidoyer par une sorte d’acte d’accusation dressé par les neutres contre nous. Cet étrange échafaudage de mensonges, de calomnies et de sottises trouve sa plus fidèle expression dans la « Réponse à l’Appel des protestants français aux protestants des pays neutres, » due au pasteur suisse Adolphe Bolliger, de Zurich-Neumunster, et publiée dans la Gazette des Ardennes du 28 janvier 1916 :


Chers frères… vous vivez dans la croyance que la cause de la France et celle de ses alliés est une cause juste et sacrée, avec laquelle nous devrions faire acte de solidarité. Je me permets de juger votre appel et de vous répondre, moi seul.

… Chers frères, je proteste énergiquement contre votre manière d’exposer les faits. Certainement, la France et l’Angleterre ne voulaient pas la guerre le 1er août 1914. Elles voulaient pourtant la guerre et travaillaient de toute leur âme à la rendre inévitable. Preuves : la Triple Entente et tout ce qui a rapport avec elle. Mais il va de soi qu’elles voulaient la guerre au moment choisi par elles, peut-être en 1916 ou 1917, après avoir complètement achevé leurs armements. Et elles furent très irritées du fait que l’adversaire ne leur laissât pas le choix du moment. Tout ceci est clair et simple comme l’alphabet.

…L’Allemagne assuma courageusement la responsabilité de déclarer la guerre. D’après la forme, c’était une guerre offensive ; d’après les faits, une guerre défensive. C’était une guerre préventive en vue de la défensive ; en effet, celui qui veut vaincre un adversaire puissant doit prévenir son coup, au moment où il s’y attend le moins. Tout cela est dans l’ordre, conforme aux règles de la sagesse et de la morale… Si l’Allemagne a commis une faute, ce n’est pas d’avoir déchaîné la guerre en 1914, mais plutôt celle de n’avoir pas saisi plus tôt une occasion favorable de la déchaîner. Mais ne blâmons pas.

… Êtes-vous les seuls ignorants en Israël auxquels on ait tenu caché que l’Alsace et la Lorraine sont deux provinces d’origine absolument allemande, qui, aux jours de l’impuissance allemande, furent arrachées à la mère patrie et annexées par la France ? Êtes-vous les seuls à ne pas savoir que Louis XIV, en 1681, en pleine paix, fit attaquer et annexer Strasbourg par les armées de Louvois ? Qu’en pensez-vous ?

… Vos injustes paroles n’ont aucun écho chez nous… Comme nous savons que la France violera notre neutralité et devra la violer