Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1918 - tome 47.djvu/518

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


La gazette infâme


Depuis la guerre et pour les besoins de « sa guerre, » le gouvernement allemand a créé une presse spéciale dans les régions envahies de France et de Belgique. Des journaux ainsi fondés sous l’inspiration directe du Grand Quartier Général allemand, le plus connu est cette Gazette des Ardennes qui est arrivée à une sorte de notoriété infamante. On ignore généralement de quelle manière elle est organisée et comment fonctionne l’instrument créé par nos ennemis pour ébranler notre volonté, affaiblir nos forces et corrompre notre patriotisme. Nous allons mettre sous les yeux de nos lecteurs les documents et les renseignements que nous avons recueillis sur cette organisation. En parcourant avec nous la collection du journal pour lequel le militarisme allemand n’a reculé devant aucune dépense, on comprendra mieux le sens et la portée des campagnes menées par une équipe à la solde de l’ennemi et dont il a fallu s’occuper jusque dans nos prétoires.


I

Le premier numéro de la Gazette des Ardennes porte la date du 1er novembre 1914. Quelques numéros d’essai ont d’abord été imprimés à Sedan, à Rethel et à Péronne. On ignore s’il s’agit là de tâtonnements, d’hésitations dont la cause ne nous apparaît pas, ou de changements brusques ayant pour but de dépister la curiosité. En tout cas, la Gazette des Ardennes ne tardait pas à s’installer à Charleville. Cette installation s’est