Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1918 - tome 47.djvu/244

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


camarade Ioffe, rentrait en Russie ; mais il n’y venait que pour maquignonner un supplément au traité de Brest-Litovsk. De Kieff, l’hetman Skoropadsky, qui, lui, n’est pas un bolchevik, mais qui est germanophile, mettait en sûreté sa famille. A la vérité, il n’est pas commode de se renseigner, moins commode encore de se reconnaître dans ce chaos. Une chose pourtant est certaine : les rats quittent le bâtiment, et l’on sait que leur instinct est infaillible.

Les Allemands ont été maladroits : ils perdent par leur faute la partie, qu’ils tenaient en mains. Il fallait opérer plus vite leur renversement, et, les bolcheviks une fois usés ou compromis, les rejeter aussitôt et les extirper. Ainsi ils les auraient utilisés entièrement, pour démolir par eux et reconstruire contre eux. Ils ont été comme toujours lourds, lents et goinfres, voulant dévorer jusqu’à l’os et boire jusqu’à la lie, Tedeschi lurchi. Nous rendrions la nuance exacte de notre pensée, en disant qu’ils ont mené à l’allemande une opération qui devait être faite à l’italienne. Mais les Alliés, en ce qui les concerne, n’ont pas non plus été toujours très bien servis. Trois occasions ont été manquées, qui auraient pu améliorer leurs affaires: la première, lors de l’abdication de Nicolas II, par le grand-duc Michel; la deuxième, par le prince Lvoff, lors de la formation du gouvernement provisoire; la troisième, par Kerensky, lorsqu’il abandonna et frappa dans le des Korniloff. Récriminations superflues, remarques bonnes seulement pour l’histoire. Pratiquement, politiquement, il n’importe plus aujourd’hui. Ce qui importe, c’est de ne point manquer celle-là; et, pour ne point la manquer, de la saisir par tous les côtés où elle offre prise. Le proverbe veut que l’occasion, si elle n’est pas chauve, n’ait de cheveux que par devant. Celle qui passe à notre portée parait en avoir deux touffes : Arkhangel et Vladivostok. Empoignons-les fortement l’une et l’autre. Ce n’est pas trop pour l’arrêter.


CHARLES BENOIST.

Le Directeur-Gérant : RENE DOUMIC.