Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1917 - tome 42.djvu/701

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Revue littéraire – Un portait de la France [1]


Il y a quelques années, M. Vidal de la Blache donnait ce « tableau géographique, » La France, où la région de Lorraine et d’Alsace est dépeinte comme les autres portions de la France. Il ajoutait à son volume une carte, et non seulement de la France, mais de la France et de l’Europe centrale, « carte pour servir à l’histoire de l’occupation du sol, » carte géologique, où les frontières politiques ne sont pas marquées. La description, dans le volume, ne s’arrêtait pas aux frontières fixées par le traité de Francfort Elle allait à Strasbourg et à Metz. L’auteur ne s’excusait pas de dépasser la limite officiellement reconnue à la France ; et il ne mettait point de forfanterie à la dépasser : il suivait tout simplement la vérité géographique. Il reprend aujourd’hui cette partie de son tableau. Son nouvel ouvrage, La France de l’Est (Lorraine et Alsace), est de la même qualité que le précédent ; mais, écrit pendant la guerre et pendant que s’accomplit le grand effort de reconstituer la France de l’Est, il porte la marque de tels jours. Il est tout frémissant d’espoir, frémissant même de certitude ; mais la tribulation ne l’a point dérangé de son caractère attentif, honnête ou, comme on dit, scientifique. « Il n’y a pas une ligne de ce livre qui ne se ressente des circonstances parmi lesquelles il a été rédigé. Comment pourrait-il en être autrement ? Il me sera

  1. La France de l’Est (Lorraine, Alsace), par M. P. Vidal de la Blache (librairie Armand Colin). Du même auteur, La France, tableau géographique (librairie Hachette). Cf. La relativité des divisions régionales, dans le recueil intitulé Les divisions régionales de la France et La rivière Vincent-Pinzoni, étude sur la cartographie de la Guyane (librairie Félix Alcan).