Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1917 - tome 42.djvu/445

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


A côté de Hoover, d’innombrables dévouemens ont collaboré à la grande œuvre. Nous ne pouvons nommer ici tous ceux qui ont prodigué leur temps et leur peine au service des populations martyres : mais nous proclamerons l’incomparable vaillance de ces dernières. Une Américaine, Mme Charlotte Kellogg, a consacré un livre aux femmes belges avec ce sous-titre. « Elles ont fait de la tragédie un triomphe. » Dans une série d’émouvans chapitres, l’auteur nous montre comment elles sont demeurées à leur poste, s’occupant de tout et de tous, des malades, des enfans, des nouveau-nés et de leurs mères, organisant des ateliers de couture, des fabriques de jouets, réussissant, par des prodiges d’ingéniosité, à donner du travail aux dentellières. La société des Petites Abeilles fait vivre à Bruxelles 25 000 êtres humains, pour lesquels elle a ouvert des cantines, des dortoirs, des ouvroirs, des gouttes de lait. A côté des femmes, le comité belge, qui compte dans son sein des chefs tels que Francqui, Solvay, de Wouters, Janssen, a multiplié ses efforts et contribué à soutenir non seulement les forces physiques, mais l’inébranlable moral des villes et des campagnes envahies.

Mme Kellogg décrit les souffrances indicibles des familles brisées, des veuves dont le mari a été tué par les Allemands, dont les fils sont au front et qui n’ont plus un sou vaillant. Et au milieu de ces épreuves, ces femmes restent courageuses et souriantes. Leur sœur américaine ne trouve pas de mots pour exprimer son admiration. Elle évoque la figure héroïque du cardinal Mercier, dont les inoubliables lettres pastorales ont apporté à la Belgique un ravitaillement moral aussi précieux que l’autre. Le 21 juillet 1916, anniversaire de la proclamation de l’Indépendance belge, les Allemands avaient ordonné que toutes les boutiques fussent ouvertes. Aucune ne resta fermée ; mais le patron et les employés étaient assis de façon à en défendre l’entrée. Le port des couleurs nationales avait été interdit : chacun avait à sa boutonnière un ruban vert, signe de l’espérance, ou une feuille de lierre, emblème de la fidélité. Dans la cathédrale de Sainte-Gudule, où le cardinal dit la messe, des milliers de fidèles se tenaient debout depuis le matin, serrés les uns contre les autres. Pendant des heures ils ont attendu. Quand le prélat apparut, la foule, saisie d’une émotion indescriptible, eut cependant la force de retenir l’explosion de ses sentimens. Elle écouta dans un silence, plus