Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1917 - tome 42.djvu/279

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


d’aujourd’hui que je suis décidément nommée dame d’honneur de la princesse Caroline et cela accordé par l’Empereur. Les autres nominations ne se feront qu’au retour de Sa Majesté. Saint-Cyr m’a accompagnée ici hier et repartit le soir.

« Je suis embettée (sic) aujourd’hui, je ne sais trop pourquoi. Le temps est affreux, le vent souffle de tous les côtés, quoique mon petit appartement soit gentil. Je suis logée tout près de Mme de Rocquemont. Je sais, sous le sceau du secret, qu’elle est nommée gouvernante des enfans. Je vais finir ma lettre parce que je n’ai pas une idée dans la tête, et puis je n’ai pas encore pris l’habitude d’être chez d’autres que chez moi ou chez toi et, à mon âge, on prend difficilement un autre genre de vie. Cependant, je n’ai qu’à me louer des égards et de l’honnêteté de tous. »

Deux jours après : « Maintenant je vais te donner des