Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1917 - tome 41.djvu/34

Cette page a été validée par deux contributeurs.


L’énigme de Charleroi[1]

II


LA MANŒUVRE EN RETRAITE — LES COMBATS DE LA SAMBRE DANS LEURS RAPPORTS AVEC LA BATAILLE DES FRONTIÈRES



V. — résultats stratégiques et tactiques des combats de la sambre


Les résultats immédiats des combats de la Sambre sont d’ordre tactique et d’ordre stratégique.

Au point de vue tactique, les Allemands ayant pris l’avantage et surpris les armées alliées, les ont battues successivement dans les fonds de Sambre le 21 août 1914, sur les hauteurs de Sambre le 22 et le 23, et dans la région de Mons le 23 après-midi. Mais l’armée von Hausen, qui avait commencé le passage de la Meuse à Hastière-Onhaye pour couper les communications de la 5e armée, a été rejetée par le 1er corps, le 23 au soir, et, à l’autre aile, les troupes de couverture allemandes, qui tentaient de continuer le grand mouvement tournant vers la mer, ont été arrêtées à Tournai et en avant de Lille.

Le commandant de l’armée britannique et le commandant de la 5e armée française ont donné l’ordre de la retraite, le premier le 23 à cinq heures, l’autre le 23 à neuf heures du soir. La retraite qui s’en est suivie a été marquée par de violens enga-

  1. Voyez la Revue du 15 août 1917.