Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1915 - tome 28.djvu/624

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


qu’il a eue de l’inscrire en toutes lettres sur le livre du conducteur. On la fait prévenir de partir à l’instant, qu’elle était trop connue, surtout sa taille, et que, si cet avis lui arrivait trop tard pour en profiter, on l’arrêterait ; qu’elle devait dire qu’elle était brouillée avec son beau-frère ; qu’il était furieux d’être compromis à cause d’elle ; et brouillée avec une autre Dame (la Reine), qui lui en voulait d’appartenir « à une famille qui n’entre pas dans ses projets, et que ; repoussée de chez l’une, ne pouvant arriver chez l’autre, elle ne sait que devenir…

Il me semble que si le colonel a dit ce qu’on lui prête, il faudrait qu’elle fût arrêtée pour être confrontée avec lui et réfuter une calomnieuse imputation qui compromet les autres autant qu’elle… C’est une chose à laquelle il faut réfléchir mûrement avec sa raison et son esprit et non avec son cœur…

Parquin est fort abattu, Vaudrey aussi. Celui-ci a écrit au procureur du Roi pour obtenir de voir Mme Gordon. On lui a répondu que, si Mmo Vaudrey arrivait, on verrait ce qu’on aurait à faire… Lorsqu’on est entré chez cette femme pour l’arrêter, elle était occupée à brûler la correspondance de M. Vaudrey avec M. de Persigny. Celui-ci s’est évadé sans chapeau, en sautant par la fenêtre. On le croit à Baden-Baden sans vêtemens et sans un sol. Charles a été lundi chez l’actrice qui a si bien joué le rôle de Sophie (Laure), et lui a remis un portefeuille appartenant à son maître et un sac d’argent en la suppliant de le changer en or, ce qu’il lui a été impossible de faire. Elle a remis le portefeuille à Jenny, qui l’a placé en lieu sûr, puis elle a été chez le directeur (le général) déclarer qu’une somme lui avait été remise, sans la spécifier. Il lui a répondu qu’elle avait bien fait de venir le lui dire, que le procureur du Roi était venu l’en prévenir, il y avait une heure. Le lendemain, le valet de chambre de M. de Persigny est allé chez cette actrice la prier de faire parvenir au pavillon à Baden-Baden le quart de la somme remise par Charles et lui a laissé une adresse que la pauvre femme a bien vite remise à Jenny, qui l’enverra. Il est convenu que les trois quarts de la somme seront remis à Jenny pour nos commissions… Jenny a deux fils qu’elle adore, mais qu’elle traite trop en enfans en les laissant ainsi étrangers à sa confiance. Elle s’occupe même de leurs plaisirs ; elle leur a loué récemment une petite barque dans laquelle ils vont pêcher toutes les fois que le temps le permet ; cela les amuse