Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1914 - tome 21.djvu/641

Cette page n’a pas encore été corrigée


Côte-d’Or, la Corrèze, la Creuse, le Jura, la Dordogne, le Gard, la Haute-Garonne, l’Isère, le Puy-de-Dôme, la Haute-Saône, Saône-et-Loire, la Haute-Vienne et bien d’autres départemens. Cinquante députés ont été élus par d’infimes majorités qui n’atteignent pas trois cents suffrages : il eût suffi d’un déplacement de cent cinquante voix en moyenne pour changer le résultat. Dans certains collèges, les candidats qui ont obtenu plus de dix mille suffrages sont battus, alors que d’autres sont élus ailleurs par moins de deux mille. Enfin, lorsque plus de deux candidats sont restés en présence au scrutin de ballottage, le hasard a seul décidé de l’attribution des sièges ; un candidat socialiste a été élu dans la première circonscription de Versailles, avec 6 000 voix sur 28 000 électeurs inscrits, alors que ses trois concurrens en ont obtenu ensemble plus de 14 000 ; dans le XIVe arrondissement de Paris, un autre socialiste a été nommé par 7 000 suffrages sur 44 000 électeurs inscrits, alors que ses deux concurrens en ont obtenu 10 000 ; deux autres candidats socialistes ont triomphé, grâce à la même dispersion des voix, dans la 5e circonscription de Saint-Denis et dans la 3e de Sceaux ; a Gannat, à Sedan, dans les deux collèges de Troyes, à Angoulême, à Ussel, à Aubusson, à Valence, à Boulogne-sur-Mer, à Toulouse, à Bordeaux, à Nérac, à Clermont, à Perpignan, à Charolles, à Louhans, à Saint-Yrieix, à Saint-Dié et ailleurs, les élus ne représentent que des majorités très relatives, souvent moins du quart des électeurs.

C’est une injustice ajoutée à bien d’autres, et le scrutin de ballottage n’est qu’une prime à l’immoralité. Tous les quatre ans, ce sont, après le premier tour, les mêmes manœuvres, les mêmes tractations, les mêmes échanges, les mêmes désistemens qui provoquent les mêmes scandales. Peut-être ces scandales ont-ils été plus nombreux et plus crians que par le passé, sans doute parce que les convoitises et les luttes personnelles ont été plus âpres : n’a-t-on pas vu, dans un collège que nous pourrions nommer, le conseiller d’une Cour d’appel se désister en faveur d’un concurrent condamné à seize mois de prison pour escroquerie ? Et, s’il nous convenait de relever les abus invraisemblables qui ont été commis dans nos collèges coloniaux, à la Martinique où il n’a pas été possible de proclamer le résultat, tant les fraudes ont été nombreuses, en Algérie même où le général Bailloud a été combattu avec la dernière violence par