Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1914 - tome 21.djvu/616

Cette page n’a pas encore été corrigée


garder en otages le chef et son frère, jusqu’à ce que les indigènes m’aient apporté le manioc nécessaire aux distributions. Le vieux chef, d’ailleurs, a trouvé la chose toute naturelle. Il nous en a si peu voulu, que sa femme est venue partager sa détention, certaine d’en retirer quelques cadeaux. En Afrique, les vieux chefs ont toujours de jeunes épouses ; celui-ci ne faisait pas exception à la règle ; il avait même donné une preuve d’assez bon goût dans son choix, de si bon goût que Castellani jugea cette noble dame digne de son crayon. Il était au moins assuré de ne pas recevoir de reproches du modèle. Quand il lui présenta son œuvre, la jeune femme la regarda avec attention, ne saisissant pas très bien ce que signifiaient ces traits de crayon ; elle retourna aussitôt le dessin, et parut beaucoup plus contente de se voir la tête en bas. Elle ne s’était reconnue, bien entendu, ni dans une position ni dans l’autre.

Castellani n’en revenait pas. C’était une offense à l’art, sinon à l’artiste, il ne s’y attendait pas !

— Ce sont des brutes, affirma-t-il.

Je protestai :

— Mais non. Seulement, cela vous prouve qu’il faut une éducation de l’œil pour discerner la représentation de la nature sur le papier. Nous avons, nous, cette éducation toute faite, par atavisme, en naissant ; où ces braves nègres l’auraient-ils acquise ? C’est la première fois qu’ils voient l’œuvre d’un maître.

— Vous ajoutez généreusement l’ironie à ma déconvenue !

— Voulez-vous parier que si, moi, je lui fais son portrait, elle le reconnaîtra.

— Je n’en crois rien ! Je tiens le pari. J’appelai Moussa :

— Va me chercher le paquet noir qui est dans ma cantine. C’était un paquet enveloppé d’un papier d’emballage, noir d’un côté, jaune de l’autre.

J’étalai le papier sur la table, le côté jaune en dessus.

— Castellani, vous allez me dessiner, grandeur naturelle, le profil de cette jeune femme. Ne craignez pas d’accentuer ses charmes, forcez l’indice de prognathisme, ajoutez au relief des lèvres… faites un peu de caricature.

Castellani docilement obéissait. Quand il eut fini, je pris des ciseaux, découpai fidèlement le profil, très ressemblant