Page:Revue des Deux Mondes - 1914 - tome 21.djvu/415

Cette page n’a pas encore été corrigée


La Reine, Madame Adélaïde, la Duchesse d’Orléans, ont été délicieusement bonnes, gracieuses, affables avec Annette. Le Roi ne l’a vue qu’un instant, ayant, comme à l’ordinaire, passé toute la soirée en tête à tête avec l’ambassadeur, dans un salon qui touche à la bibliothèque.

La Reine et Madame Adélaïde nous ont donné force détails sur les dangers que le Roi a courus, et les princesses avec lui, lors d’une petite excursion par mer du Tréport à Boulogne, où le bateau à vapeur le Véloce s’est échoué à l’entrée du port. La Reine, qui souffre horriblement en mer, était venue à Boulogne par terre. Ses angoisses ont été cruelles, au spectacle de l’horrible tempête qui s’était déchaînée avant que les voyageurs, c’est-à-dire, le Duc et la Duchesse de Nemours et Madame Adélaïde fussent arrivés à Boulogne. Le Roi, le Duc, de Nemours et Madame Adélaïde n’ont pas souffert du mal de mer, tandis que tous les autres passagers ont été affreusement malades. Marescalchi, qui était de la partie, m’a avoué que de sa vie il n’avait souffert autant qu’au cours de cette malheureuse expédition : ses douleurs étaient telles qu’il n’avait pas un instant pensé au danger qu’il courait. Il ne s’en est rendu compte que lorsque le bateau s’est trouvé engagé au milieu des débris de la jetée, contre laquelle il avait donné, au moment de son entrée dans le port. Le capitaine, voyant l’immensité du danger et craignant que le vaisseau ne se brisât, fît jeter, en guise de pont, une planche qu’on n’eut pas même le temps d’attacher, tant il fallait se presser pour faire débarquer la famille royale.

« De sang-froid, m’a dit Marescalchi, personne n’aurait osé traverser cette frêle planche que les vagues furieuses menaçaient à tout instant d‘enlever ; il fallait être dans une position aussi désespérée que la nôtre pour se résoudre à ce moyen de sauvetage. »

La Reine courut au-devant du Roi qui, courant aussi comme un jeune homme, alla se jeter dans les bras de cette chère femme.


16 octobre. — Ce n’est qu’au spectacle, que nous avons su l’affreux attentat qui a été commis de nouveau contre la vie du Roi [1]. Nous irons ce soir à Saint-Cloud, pour féliciter Sa

  1. L’attentat commis par Darmès.