Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1912 - tome 12.djvu/563

Cette page n’a pas encore été corrigée


Les finances des Etats balkaniques et les Bourses européennes


Lorsque nous écrivions ici même, il y a peu de mois, un article sur la Force financière des Etats [1], nous ne pensions pas qu’à si brève échéance une guerre éclaterait, à l’occasion de laquelle il conviendrait d’examiner la puissance des belligérans, non seulement au point de vue militaire, mais au point de vue économique. Il est d’autant plus nécessaire de le faire aujourd’hui que la France a été le principal bailleur de fonds des peuples engagés dans cette lutte sanglante et que la majeure partie des fonds turcs, bulgares, serbes et grecs se trouvent dans le portefeuille de nos capitalistes. Le Monténégro lui-même a tenu à affirmer son avènement parmi les nations modernes en émettant un emprunt 5 pour 100, qui figure à la cote du Stock Exchange de Londres. Nous examinerons successivement la situation des empires ou royaumes dont les destinées se sont jouées dans la plaine de Thrace, les montagnes de Thessalie et les vallées macédoniennes qui descendent vers Salonique et la mer Egée. Afin de préciser les idées, nous inscrirons en tête de notre étude quelques données statistiques qui lui serviront de préambule : voici la superficie, la population, la longueur des voies ferrées, les chiffres du budget, de la dette et

  1. Voyez la Revue du 1er mai 1912.