Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1912 - tome 12.djvu/327

Cette page n’a pas encore été corrigée


Mesdames, etc., etc. A la queue de la liste, une douzaine de noms, tout au plus, étaient sans apostille. Louis XVI, en y jetant les yeux, demanda brusquement par qui ceux-là étaient recommandé : « Par personne, Sire. — Eh bien ! Monsieur, c’est donc moi qui les recommande. » Et saisissant la plume, le Roi mit les douze noms en tête des candidats élus [1]. Sauf quelques boutades de ce genre, Louis XVI n’adressait plus, d’ailleurs, la parole au ministre. C’était, comme on sait, sa méthode, lorsqu’il était mal satisfait d’un homme et songeait à le renvoyer.

La Cour entière, est-il nécessaire de le dire ? connaissait ces détails, suivait les phases du duel avec une curiosité passionnée. « On ne parlait d’autre chose dans le monde, et les cabales étaient grandes [2]. « Jusque dans le salon du Roi, au château de Marly, on se risquait à des allusions transparentes, en présence de Leurs Majestés. On y jouait, certain soir, au petit jeu de société qui se nommait la peur, un jeu où chacun « meurt » et « revit » tour à tour. Montbarey s’y aventura ; dès qu’on le vit sur la sellette, les mots de peur, de mort et de résurrection furent prononcés avec tant d’insistance, avec des intonations si marquées et des coups d’œil si expressifs, que le prince n’y tint pas et quitta la partie. Les témoins de cette petite scène augurèrent de cette « hardiesse » que la catastrophe était proche. Et ce fut également l’avis de la victime. Mais il voulut, en homme d’esprit, mettre du moins les rieurs de son côté. On l’entendit, dès lors, plus d’une fois plaisanter lui-même sur sa prochaine disgrâce. A une dame de la Cour qui l’interrogeait sur son âge : « Madame, répondait-il, en mars prochain j’aurai quatre-vingts ans (c’était l’âge de Maurepas), et si ma goutte ne se fixe pas, je n’irai pas loin [3]. »


VIII

Il fit mieux encore que railler ; il se décida brusquement à accélérer l’agonie. Les attaques de la Reine, la froideur de Louis XVI, la molle défense de Maurepas, l’exemple récent de

  1. Correspondance secrète publiée par Lescure, 28 novembre 1780.
  2. Mémoires de Besenval.
  3. Correspondance publiée par Lescure. — Correspondance de Métra. — L’Espion anglais.