Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1912 - tome 12.djvu/188

Cette page n’a pas encore été corrigée


harcèle les Hanovriens jusque vers Cassel, en leur livrant plusieurs autres engagemens favorables à nos armes.

Dans la campagne de 1761, il fait autorité à l’état-major et prend part au conseil de guerre tenu par les maréchaux avant les opérations. Commandant de l’avant-garde, il exécute une série de mouvemens habiles avec ses bataillons de grenadiers et de chasseurs ; tantôt repoussant l’attaque d’un parti allemand, M. de Vangenheim ; tantôt, dans un fourrage, reprenant mille rations de vivres à l’ennemi : tantôt encore, avec une réserve, achevant le succès de la journée de Neheim, tantôt enfin canonnant la place de Hamm, et même on va le voir, changeant de tactique, pour assiéger Meppen, « petite place fraisée et palissadée, » où les ennemis ont des dépôts considérables.

« Si l’on avait l’espérance de conserver l’Ost Frise, écrivait Broglie à Choiseul, la possession de Meppen serait nécessaire pour jouir de la navigation de l’Ems. M. le prince de Condé serait heureux de faire cette conquête [1]. » Par son insinuation bienveillante pour le prince, le maréchal voulait effacer l’effet d’une altercation assez vive qu’il avait eue avec son sous-ordre, le lendemain de la prise de Willinghausen [2]. Broglie, homme difficultueux et jaloux de son autorité, lui avait reproché à cette occasion d’avoir voulu jeter du louche sur son attitude. « Ce n’est pas ma coutume, répliqua le prince en se cabrant cette fois : j’agis toujours selon la vérité de mon caractère. »

Lettre et réponse, Condé avait soumis le différend au ministre de la Guerre. Choiseul n’avait pas hésité à condamner le maréchal et avait donné à son contradicteur un grand témoignage d’estime par ce laconique billet : « Le Roi, monsieur, connaît votre volonté, votre exactitude. Sa Majesté pense que vous êtes infiniment au-dessus des tracasseries souterraines, qui ne peuvent pas offenser une conduite telle que la vôtre. » Et pour lui témoigner la confiance du gouvernement, il ratifie, malgré la jeunesse du prince, la proposition faite en sa faveur, au sujet de la direction du siège de Meppen. Bien que novice dans le métier d’ingénieur, Condé s’empressa de tout mettre en œuvre pour mener à bien cette mission délicate.

Eloigné de ses magasins, il dut forcer tous ses moyens pour

  1. Dépôt de la Guerre. Broglie à Choiseul. Coesfeld. Vol. 35i90, 1er octobre 1761.
  2. 28 juillet 1761.