Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1910 - tome 58.djvu/885

Cette page n’a pas encore été corrigée


Dans cette fonction supérieure, il rendit à l’ordre nouveau d’immenses services comme savant organisateur des missions internationales, comme infatigable propagateur des fondations conventuelles et des constructions ecclésiastiques dans toute l’Europe. Mais, en même temps, rompant avec tous les exemples et les préceptes du maître, il reprit, avec orgueil et violence, toutes les façons d’agir autoritaires, toutes les habitudes de train luxueux et de relations mondaines, dont les excès, chez les prélats féodaux, avaient naguère suscité partout, avec le besoin de réformes, tant d’hérésies et de discordes, préparé et justifié les libres prédications de saint François. Les zélateurs, les anciens compagnons du Saint, furent violentés et incarcérés. L’un d’eux, l’Allemand Césaire de Spire, mourut sous les coups de son geôlier. Despote aussi absolu qu’intolérant, Elie ne réunit plus jamais le chapitre général, qui aurait dû être consulté tous les ans. Bientôt, sa vie privée excita les mêmes scandales et les mêmes perturbations que sa vie publique. A Assise et à Cortone, il s’était fait bâtir ou décorer de superbes appartemens et des écuries où il entretenait plusieurs chevaux de selle ; il ne mangeait plus au réfectoire commun ; il s’était attaché un cuisinier fameux et se faisait servir par des pages, passait même pour s’occuper d’alchimie. En arriviste prévoyant, le protégé du Saint-Siège s’était, de bonne heure, assuré l’amitié de l’empereur Frédéric II en même temps que celle de Grégoire IX. Les plaintes qui ne cessaient de s’élever contre ce singulier disciple du nouveau Christ devinrent à la fin si bruyantes et multipliées que le Pape y dut prêter l’oreille. Le général fut mandé à Rome. « Elie, pour se justifier, allégua une raison extraordinaire. Le supérieur de l’ordre soutint qu’il n’était pas tenu d’en observer la règle ! Il n’avait jamais promis, disait-il, d’obéir à la règle de 1223. » Nous avons vu, en effet, comment, sur le Monte Colombo, il avait présenté au Saint en extase les prélats protestant d’avance contre l’austérité de cette règle ; il avait donc fait cause commune avec eux, mais par quelle restriction mentale ! Cette fois, devant le soulèvement général, Grégoire IX dut abandonner son allié. Élie fut relevé de sa charge au chapitre général de Home, durant les fêtes de la Pentecôte, en 1239.

Le ministre général conservait, néanmoins, dans sa disgrâce, ses fonctions comme directeur et conservateur de la Basilique d’Assise ; il restait le dominus et custos ecclesiæ Sancti Francisci