Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1910 - tome 56.djvu/365

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Romanciers anglais contemporains

Madame Humphry Ward[1]



Si les lecteurs anglais ont accueilli avec tant de faveur les romans de Mme Humphry Ward, c’est qu’ils trouvent à les lire plus de plaisir qu’à regarder la réalité. Le monde où ils vivent, et qu’ils ont besoin de connaître, leur apparaît plus clair, dans ce miroir, et plus beau. Ils le comprennent mieux et l’aiment davantage. Leur curiosité est satisfaite en même temps que leurs aspirations. Ils aiment ce mélange de vérité, d’idéalisation et de romanesque. Ce peuple actif et positif se tourne de préférence vers ceux de ses écrivains qui l’aident à vivre, un Tennyson un Carlyle, un Ruskin, un Kipling. Il demande à sa littérature non pas un procès-verbal, mais un « message. » Mme Humphry Ward, sans prendre jamais le ton prophétique, sans sortir des limites du roman, sans cesser de faire appel à un vaste public, ni jamais abdiquer le désir de plaire, a su aborder les principales questions de l’heure présente, questions religieuses, morales, sociales, politiques même. Elle les a traitées dans l’esprit de son temps et de son pays, avec ce sens constructeur qui est le trait dominant de l’Angleterre, de sorte que son œuvre nous présente une image fidèle, quoique embellie, où l’âme anglaise nous révèle ses plus beaux aspects, la société anglaise ses plus

  1. Œuvres complètes, 15 vol., Smith, Elder et Cie. Voyez sur Mme Humphry Ward et son œuvre l’étude publiée dans la Revue du 15 août 1895, par M. G. Bonet-Maury.