Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1907 - tome 38.djvu/438

Cette page n’a pas encore été corrigée


de viande ou des bons de farineux. Ces bons de viande représentaient chacun 100 grammes de viande sans déchets pris chez un boucher avec lequel l’œuvre s’est mise d’accord. Les bons de farineux étaient de deux kilogrammes. Si une femme pouvait nourrir complètement, il accordait le demi-secours de lait. Je venais d’assister à l’une des opérations les plus importantes de l’Œuvre, la consultation des nourrissons.

L’idée qui dirige l’Assistance maternelle et infantile est celle-ci : reconstituer le foyer ouvrier en permettant à la mère d’élever son enfant auprès d’elle, de l’allaiter elle-même autant que possible, de veiller elle-même à sa nourriture, en tous cas ; lui épargner toute cause évitable de s’éloigner du foyer familial, soit pour être hospitalisée au moment de ses couches, soit pour travailler en atelier avant ou après la naissance des enfans. Ainsi l’œuvre prend la femme à sa grossesse et ne la quitte que lorsque son enfant a trois ans. Comment ce plan est-il réalisé ?

Une femme est enceinte. L’œuvre veut être renseignée sur cette femme, afin de savoir si elle a vraiment besoin d’être assistée, et si elle a besoin d’être assistée complètement, ou simplement aidée. Mais peu importe qu’elle soit catholique ou protestante, ou libre penseuse, républicaine ou conservatrice. Une enquête est donc menée, et facilement terminée, car l’œuvre ne s’occupe que des femmes de Plaisance. Le médecin décide alors dans quelle mesure seront donnés les secours et les médicamens. Une fois par semaine, le mercredi, les femmes ainsi assistées se présentent au médecin que secondent une sage-femme et une infirmière, et une autre fois par semaine, le samedi soir, elles peuvent, en se rendant à une conférence de gynécologie, apprendre les principales règles de l’hygiène pour la grossesse. Si la grossesse empêche cette femme de travailler au dehors, l’œuvre lui distribue du travail à domicile, travail qui ne la fatigue pas, — presque toujours de la lingerie faite sur commande particulière ou exécutée pour des magasins de gros, — et qui lui permet de gagner environ deux francs par jour.

L’accouchement est proche. Deux cas peuvent se présenter. Ou bien le médecin prévoit des complications, et alors il fait admettre la femme dans un hôpital ou dans une clinique spéciale ; ou bien tout doit se passer normalement, et l’accouchement aura lieu à domicile afin d’éviter la dispersion de la famille. Grâce au concours de l’Œuvre des Mères de famille, dirigée par