Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1907 - tome 38.djvu/129

Cette page n’a pas encore été corrigée


« Je ne sais pas trop que vous dire de l’auguste voyageur dont vous me paraissez extrêmement épris [1]. Mille fois, j’ai ouï dire au comte de Stedting qu’il ne connaissait pas d’homme à qui le titre de vertueux appartînt plus légitimement, et sur cet article qui est le principal, il n’y a pas de doute. Je crois de plus avec les meilleurs juges que, dans des temps ordinaires, rien ne lui aurait manqué pour rendre ses peuples heureux. Mais, en le jugeant sur l’époque présente et d’après les faits, il me semble n’avoir aucune connaissance ni du monde comme il est, ni des hommes, ni des sujets en particulier, ni de lui-même par-dessus tout. Comment excuser son illuminisme et son apocalypse, sa manie pour le matériel du militaire avec une incapacité absolue pour la science militaire proprement dite, et une valeur personnelle fort équivoque ? Un roi, d’ailleurs, qui désespère sa nation et déplaît à tout le monde, n’a-t-il pas tort en cela même ? La nation, me direz-vous, extravague ; mais le premier devoir d’un souverain n’est-il pas de la prendre comme elle est et de se donner garde de se conduire par de vaines théories ? Sur tout cela, mon cher comte, je voudrais vous entendre, car je ne m’obstine sur rien, et j’étais moi-même coiffé de ce prince qui m’a paru depuis tout à fait étranger aux circonstances. »


II

Ces deux Lettres que Blacas reçut presque en même temps eurent pour effet de dissiper la pénible surprise que lui avait causée le long silence de Joseph de Maistre et de fournir un aliment à l’admiration si vive en laquelle il le tenait. « Vous m’avez écrit non une lettre, lui mandait-il le 29 octobre, en lui parlant de celle du 3 juillet, mais un livre plein d’esprit et de raison. » Toutefois, il s’en fallait de beaucoup qu’il acceptât d’emblée toutes les idées qui s’y trouvaient exprimées. Il plaidait notamment en faveur des Quatre Propositions de 1682, si durement traitées par de Maistre, et qu’à l’en croire, Louis XIV repentant avait désavouées, ce que contestait Blacas. « Les petits-fils du Grand Roi ignorent eux-mêmes ce repentir et ce désaveu qu’ils croient une invention des novateurs ultramontains. » Cette phrase vivement relevée par de Maistre allait être entre eux le

  1. Le roi de Suède, Gustave IV, qui était alors en Angleterre.