Page:Revue des Deux Mondes - 1901 - tome 3.djvu/700

Cette page n’a pas encore été corrigée


REVUE SCIENTIFIQUE

UN NOVATEUR EN CHIMIE, CHARLES GERHARDT,

SA VIE ET SON ŒUVRE

Charles Gerhardt et Edouard Grimaux. — Charles Gerhardt, sa vie, son œuvre, sa correspondance, 1816-1856. — Document d’histoire de la chimie. Masson et Ci«. Paris, 1900.

Ce livre, que nous devons à la piété d’un fils et au zèle d’un dis- ciple, fait assister le lecteur à l’espèce de révolution d’où est sortie, entre les années 1830 et 1850, la chimie moderne. C’est un do- cument scientifique d’un puissant intérêt ; c’est aussi un document humain, extrêmement attachant. Il nous raconte la plus importante des transformations qu’aient subie les doctrines chimiques depuis le temps de Lavoisier et nous montre la genèse des idées qui régnent aujourd’hui dans la science. Et, d’autre part, il nous intéresse aux hommes qui ont été les artisans de ces progrès, et surtout à Laurent et Gerhardt, à leurs luttes, à leurs déboires répétés, à leurs espérances inlassables, et enfin à leur mort prématurée et à leur triomphe pos- thume. Rien ne manque au drame qui se déroule dans ce miheu scien- tifique et universitaire : les grandes et petites passions ; l’amour de la science et de la vérité, et d’autre part l’exaspération des vanités ; la reconnaissance et l’ingratitude; les brouilles et les réconciliations ; les exemples de fidéUté et les trahisons; les intrigues académiques; la poursuite éhontée des places et des cumuls, les exemples de désinté- ressement admirables. Tout cela, situé dans un miUeu un peu parti- culier, mais dont tous les personnages sont très connus : professeurs