Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1899 - tome 155.djvu/790

Cette page n’a pas encore été corrigée


passer à Paris, et l’éviter serait bien pire, ce sont les petites maisons ouvertes. »

C’est à la date du 14 mars que le roi exprime à son favori cette opinion, qui témoigne de ses craintes et de sa prudence. Dans la même lettre, il l’entretient familièrement de l’emploi de sa journée. Le matin, il est allé à l’enterrement du Duc de Berry, « sans avoir éprouvé la moindre fatigue, grâce aux bons arrangemens qui avaient été pris. » Il n’a pas été content de l’oraison funèbre. Tandis qu’il s’attendait à pleurer, et il en avait besoin, ses yeux se sont séchés, l’orateur ayant dit qu’il voulait instruire et non attendrir.

« Mais, quand j’ai vu passer cette pauvre bière sous mes yeux, je me suis dédommagé et cela m’a fait du bien… Depuis vendredi, j’ai repris mes promenades. J’ai voulu me forcer, et, tout exprès, j’ai débuté par celle de Choisy. En passant sous des fenêtres, j’ai senti mon cœur se serrer. Le duc de la Châtre, dont la place en voiture est vis-à-vis de moi, s’en est aperçu et a jeté un regard sur ces pauvres fenêtres. Alors, je lui ai dit : Et flevimus dum recordaremur Sion. Le lendemain, j’ai fait la promenade de Saint-Cloud, Suresnes, etc., etc., où, en cette saison, on voit Madrid en plein. Cela m’a fait mal aussi, mais moins que la veille. Madrid ne m’offre pas les mêmes souvenirs que Choisy. »

Toutes ces émotions, qui trahissent le vide qu’a creusé dans le cœur de Louis XVIII l’éloignement de « son fils, » n’enlèvent rien aux ressources habituelles de son esprit et ne l’empêchent pas de trouver, au courant de la plume, le mot pour rire.

« Je m’acquitterai de votre commission pour le duc de Gramont et le comte Charles. Le premier la mérite sans aucun doute ; pour le second, il y a des gens qui prétendent lui avoir entendu tenir un langage tout différent. Je doute, mais, s’il fallait les en croire, je songerais à la famille dont il est entouré et, pour excuser un peu sa faiblesse, je le comparerais à Gil Blas, qui, enrôlé, malgré lui, parmi les brigands, fait feu comme eux en détournant la tête, et qui dit naïvement : J’espère que mon coup ne porta pas. »

Enfin, comme on a rapporté à Decazes que le duc d’Angoulême, auquel il s’est de tout temps passionnément dévoué, s’est exprimé sur lui, depuis la mort du Duc de Berry, en termes amers, le roi s’efforce de le rassurer, en lui rappelant que, par des propos