Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1897 - tome 142.djvu/719

Cette page n’a pas encore été corrigée


discours qui ont été jugés les plus éloquens, a parlé de clochers ou de « loches qui étendent sur la campagne leurs ondulations infinies, « et tandis, a-t-il dit, que la cloche chrétienne propageait en vain dans l’horizon fermé le vaste ébranlement de la pensée antique et du rêve oriental, le tocsin de détresse et de ruine, sonnant sur les grandes plaines, a réveillé pour la première fois le paysan à des pensées plus hautes et à de plus larges soucis. » Le tocsin de détresse etde ruine, c’est M. Jaurès lui-même qui s’est chargé de le faire entendre. Il ne doute pas que son bourdonnement sonore ne résonne à l’oreUle du paysan d’une manière plus pénétrante que la cloche chrétienne qui propage dans un horizon de plus en plus fermé et désert ce qu’il appelle le rêve oriental. Une cloche n’est cpi’une cloche, même lorsqu’elle s’intitule un tocsin ; elle ne vaut que par ce qu’elle annonce. Rêve pour rêve, nous craignons que le rêve de M. Jaurès, quoique occidental, ne reste plus confus que l’autre. La cloche chrétienne appelle le paysan à un enseignement qui a au moins le mérite d’être clair. Celui de M. Jaurès est un sermon aussi ; il en a jusqu’à la forme extérieure, jusqu’à cette mélopée chantante qui n’a pas toujours pour résultat de tenir bien éveillé ; mais certaine ment il n’est pas clair, et cela suffit pour l’empêcher de prévaloir.

Oh ! non, il n’est pas clair, et comment le serait-D ? Comment pourrait-il l’être ? M. Jaurès a parlé [beaucoup de ce qu’il appelle « la propriété paysanne », mais il n’a pas réussi à la définir ; et il y aAait un très bon motif pour cela : c’est qu’il est, avec tout son parti, radicalement contraire à la propriété prise en elle-même, qu’elle soit grande ou qu’elle soit petite. Comment pourrait-on être socialiste, comment pourrait-on être collectiviste et reconnaître en même temps la propriété comme légitime ? Le fond même du système est l’attribution à la collectivité, c’est-à-dire à personne spécialement et à tous indistinctement, de ce qu’on appelle les moyens de production, et la terre, — puisqu’il ne s’agit que d’elle aujourd’hui, — est à coup sûr le moyen de production par excellence. Elle doit donc cesser d’appartenir à tels ou tels individus, pour tomber dans le fonds commun sur lequel chacun de nous a des droits égaux et qui doivent rester tels. Le jour où ils cesseraient de l’être, on retomberait dans le régime capitaliste, c’est-à-dire dans un régime où quelques-uns détiennent plus qu’il ne faut pour le strict entrelien de leur existence indi^•iduelle. Les socialistes usent et abusent de ce mot de régime capitaliste, et ils lui donnent parfois des acceptions assez différentes. A notre tour, essayons de préciser. Ou le système n’a aucun sens, ou il a celui-ci :

— dans la nationalisation intégrale des moyens de production nul